Pour les notaires, la baisse des prix s’amorce dans Paris intra-muros

Partagez

paris, notaires, prix, logement, ancien

D'après les dernières données diffusées par les notaires de Paris – Ile-de-France, le prix au mètre carré des logements anciens dans la capitale recule de 1,8% entre août et novembre 2012 pour se situer à 8.300 euros. Les ventes sont en recul de 11% de septembre à novembre.

 

La baisse des prix de l'immobilier ancien, attendue par les professionnels en 2013 est-elle en train de prendre forme dans la capitale ? Toujours est-il que les notaires de Paris – Ile-de-France pointent dans leur dernier point de conjoncture un recul des prix dans Paris intramuros de l'ordre de 1,8% du prix au mètre carré des logements anciens, passant de 8.460 euros en août 2012 à 8.300 euros en novembre. Depuis l'automne 2011, les prix oscillaient autour de 8.350 euros/m², avec un record annoncé pour la fin du mois de septembre à 8.580 euros/m². Les notaires anticipaient alors un maintien de prix autour de 8.500 euros/m² en moyenne.

Surtout, cette érosion des prix devrait continuer en 2013. « D'après les dernières projections de prix calculées par les Notaires de Paris – Ile-de-France sur les avant-contrats de vente à Paris, les prix des appartements anciens passeraient progressivement en dessous de la barre de 8.300 euros/m2 au printemps », précise le communiqué des adjudicateurs franciliens.

Dans la banlieue parisienne, le prix au mètre carré des appartements anciens en Petite couronne est resté stable tandis qu'il a légèrement augmenté en Grande Couronne (+0,4%). Concernant les maisons, les prix s'inscrivent également en recul, de 2,2% en glissement annuel en Petite Couronne et de 0,8% en Grande Couronne.

En revanche, la relance de l'activité du marché immobilier ancien reste un lointain mirage. « De septembre à novembre 2012, 30.000 logements anciens ont été vendus en Ile-de-France, soit une baisse de 11% par rapport à la même période en 2011 et de 22% à comparer aux 38.600 transactions conclues à la même période il y a deux ans », notent les notaires de Paris – Ile-de-France. Le phénomène affecte « dans des proportions identiques » les maisons comme les appartements.

 

A lire également sur le sujet :

Acheter ou louer, le dilemme parisien

70% des ventes d’appartements anciens à Paris supérieures à 250.000 euros

 



 

les articles les plus lus

1. Les étapes à suivre pour l'achat d'un appartement ou d'une maison
2. Loi Elan : à quoi correspond le bail mobilité ?

Réseaux Sociaux