Prêt à taux zéro : le simulateur PTZ+ officiel en ligne


Le ministère de l'Egalité du territoire et du Logement a mis en ligne sur son site un calculateur officiel pour permettre aux particuliers concernés d'évaluer le montant qui peut leur être accordé au titre d'un PTZ+.

ptz, logement, simulateur

 

Les primo-accédants potentiels à la propriété immobilière peuvent désormais y voir un peu plus clair sur le financement de leur acquisition. Le ministère de l’Egalité des territoires et du Logement a mis en ligne sur son site internet un simulateur officiel PTZ+ , qui permet aux internautes de calculer le montant qu’ils peuvent espérer obtenir dans le cadre de cette aide à l’achat centrée sur l’immobilier neuf.

Au-delà même du montant, le calculateur permet au particulier peu renseigné de savoir s’il est éligible à l’obtention d’un PTZ+. Ainsi, l’internaute doit indiquer s’il a été propriétaire de sa résidence principale au cours des dernières années, sachant que si c’est le cas, il ne peut pas obtenir de prêt à taux zéro. Le particulier doit ensuite indiquer le coût de l’opération immobilière, le montant de son apport personnel, le nombre de personnes amenées à occuper le logement et le revenu fiscal de référence du ménage pour l’année 2011. Enfin, la localisation du futur logement doit être précisée. Toutes ces informations influencent le montant de l’aide accordée.

Des fiches pratiques en complément

Enfin, l’internaute doit préciser si le logement qu’il compte acheter est neuf ou ancien. Le PTZ+ est en effet recentré sur les logements neufs. Il n’est disponible dans l’ancien que si le particulier achète le logement social qu’il louait auparavant. Pour les logements neufs, le PTZ+ est accordé si le logement respecte certaines normes énergétiques : la norme BBC 2005, pour les logements dont la demande de permis de construire date au plus tard du 31 décembre 2012, ou la norme RT 2012, nouvelle thermique et environnementale en vigueur pour les logements neufs. Le respect de ces exigences environnementales est obligatoire pour obtenir un PTZ+, à l’exception des logements neufs achetés à l’aide d’un PSLA (prêt social de location-accession).

Par ailleurs, le site du ministère propose également des fiches pratiques détaillant les modalités du PTZ+, comme le type d’opérations finançables, les plafonds de ressources à ne pas dépasser, les modalités de remboursement ou encore les prêts complémentaires au PTZ+. Pour mémoire, le PTZ+ ne peut être accordé qu’en appui d’un financement bancaire préexistant, comme un crédit immobilier classique, un prêt conventionné de type PSLA ou PAS (prêt à l’accession sociale) ou encore un prêt obtenu auprès d’Action Logement, l’ex-1% Logement.

 

En savoir plus sur le sujet :

PTZ : principe et conditions du prêt à taux zéro immobilier
Un simulateur officiel pour les investissements immobiliers Duflot