Projet de loi Duflot : les bailleurs sanctionnés selon les professionnels


 

Le projet de loi Duflot 2, qui prévoit notamment le plafonnement des frais d’agence pour les locataires, va pénaliser les propriétaires bailleurs. C’est en tout cas un avis répandu parmi les professionnels de l’immobilier. Entre autres, Bernard Cadeau, président du réseau Orpi, estime que « le gouvernement se trompe de combat ». « Ce projet de loi revient à taxer encore plus le bailleur qui l’est déjà suffisamment. Il apparaît comme trop réducteur d’annoncer que le locataire doit uniquement payer ce qui le concerne, c’est une vision bien étroite de la réalité du marché d’aujourd’hui », avance-t-il.
Son de cloche similaire chez la Chambre des propriétaires : sans surprise, le président de l’association « de défense » des propriétaires et copropriétaires Denys Brunel « dénonce la surprotection dont jouissent les locataires et alerte le Gouvernement des signaux négatifs qu’il envoie aux propriétaires et aux investisseurs, à un moment où la construction de logements subit une crise sans précédent ». Selon lui, le plafonnement des frais pour le locataire aboutira à ce que « l’augmentation des prix générée par l’inflation sera entièrement répercutée sur le propriétaire ».