« Augmenter les impôts en période de récession serait absurde », selon Henri Guaino


Dans une interview au Figaro, le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy estime que si les investissements de l'Etat sont bons, les impôts ne devraient pas augmenter après la crise

Henri Guaino, le conseiller spécial du Président de la République Nicolas Sarkozy, estime « qu’augmenter les impôts en période de récession serait absurde ».

Dans un entretien au quotidien Le Figaro, il estime que les investissements de l’Etat pourraient éviter une hausse de l’imposition. Toutefois, le conseiller n’a pas dit si les impôts pourraient baisser grâce à ses investissements.

Henri Guaino parle aussi de récession, alors que ces derniers temps, le gouvernement appliquait un langage plus adouci, comme croissance négative par exemple. « Une fois la crise passée, si l’État a bien investi, s’il a acquis des actifs qui ont une valeur, il n’y aura pas besoin d’augmenter les impôts » explique-t-il.

« Emprunter pour prendre une participation dans une entreprise qui a un fort potentiel mais qui traverse un moment difficile, c’est parfaitement raisonnable, cela peut même être une bonne affaire, comme ce fut le cas pour le sauvetage d’Alstom. Emprunter pour placer en quasi-fonds propres dans les banques à 8% pour qu’elles puissent continuer à prêter, comme c’est le cas aujourd’hui, cela rapporte de l’argent à l’État et ne dégrade pas sa solvabilité. »

Reste à voir si à long terme, les investissements de l’Etat seront judicieux, et pourront éviter une hausse de la fiscalité.