Avec le hackathon, le grand public innove autour du calculateur de l’impôt


MES FINANCES TV - L'administration fiscale a ouvert au public le code source de son calculateur de l'impôt sur le revenu (IR), le programme informatique qui établit le montant de l'impôt de chaque citoyen. But de l'opération, faire émerger des innovations autour du calcul de l'IR.  

L'administration fiscale a ouvert au public le code source de son calculateur de l'impôt

Et si une centaine de « geeks » avaient eu accès au code source du calculateur de l’impôt de chaque citoyen ? Les vendredi 1er et samedi 2 avril 2016, a eu lieu à la fondation Mozilla à Paris le hackathon des impôts, une première mondiale.

Modernité et transparence

Organisé par la Direction générale des Finances publiques (DGFiP) et Etalab, l’organisme gouvernemental chargé de l’ouverture des données publiques, cette opération baptisée #CodeImpot a voulu faire preuve de modernité et de pédagogie autour de la question de l’impôt. « Nous avons souhaité ouvrir le code source de l’impôt sur le revenu pour que chacun puisse connaître précisément comment il est calculé. Cette transparence est nécessaire, y compris pour renforcer la confiance dans notre système fiscal », a déclaré le ministre des Finances Michel Sapin, venu inaugurer l’événement en compagnie des secrétaires d’Etat chargés du Numérique, Axelle Lemaire, et du Budget Christian Eckert.

Des projets innovants

Pendant deux jours, développeurs, informaticiens, économistes et fiscalistes répartis en une dizaine d’équipes ont réuni leurs compétences pour triturer le code source dans tous les sens. « Je pense que les citoyens ont envie d’avoir des outils pour comprendre et simuler le système fiscal, et c’est une très bonne idée que le gouvernement mette à notre disposition des moyens de mettre en évidence le système fiscal tel qu’il est actuellement d’une part, et d’autre part faire des propositions de réforme », nous a ainsi confié Jean-Eric Hyafil, doctorant en économie à la Sorbonne et participant à ce hackathon.

Et ce n’est pas l’administration fiscale qui le contredira. Avec cet événement, elle espère faire émerger des projets innovants autour de l’impôt sur le revenu. « Il y a beaucoup d’idées qui pourraient être reprises. Ce sont des choses que l’on doit regarder de près, pour éventuellement les implémenter dans nos services en ligne à l’avenir », assure Audran Le Baron, chef du service de la gestion fiscale à la DGFiP. « Si votre communauté imagine des services auxquels nous n’avions pas pensé et qui sont utiles aux contribuables ou améliorent les performances techniques des algorithmes, il serait évidemment absurde que l’administration se prive de ces innovations », surenchérit Christian Eckert.

Rendre l’impôt compréhensible

Multiplier par 1.000 la vitesse de calcul des impôts des Français, imaginer des outils pédagogiques et visuels pour rendre l’impôt plus lisible, les participants ont redoublé d’efforts et de créativité lors de cet hackathon.

Et à l’heure où les services publics se dématérialisent progressivement, le gouvernement pousse petit à petit les contribuables vers Internet pour déclarer et payer leurs impôts. « Il nous semble essentiel que nos concitoyens puissent s’y retrouver dans cet environnement numérique d’où la nécessité de développer des outils qui soient le plus accessible et le plus lisible possible », affirme la secrétaire d’État chargée du numérique Axelle Lemaire. Cet hackathon démontre que la révolution numérique de l’administration fiscale est en marche.

Petit lexique de l’informatique pour les « nuls »

Hackathon : Contraction des mots « hack » (piratage en anglais) et marathon, un hackathon est un événement où des développeurs collaborent pendant plusieurs jours pour inventer ou améliorer des programmes informatiques.

Geek : Se dit d’une personne physique qui se passionne pour un domaine précis lié à l’informatique, aux jeux vidéo ou encore à la science-fiction.

Code source : Le code source est un ensemble d’instructions écrites en langage informatique permettant de créer un programme pour un ordinateur, une tablette ou un smartphone.

# : Le hashtag, ou mot-dièse en français est un marqueur de données qui permet d’ancrer un contenu sur Internet. Il est notamment la marque de fabrique du réseau social Twitter. Avec le #CodeImpot, l’administration fiscale a souhaité donner de l’ampleur à son hackathon sur le web.