Baisse des impôts en 2016 : les Français imposables sceptiques


Plus de huit Français imposables sur dix ne pensent pas que le montant de leur impôt sur le revenu va diminuer en 2016, malgré le vote d'un nouvel allègement de la pression fiscale. Selon le ministre des Finances et des Comptes Publics Michel Sapin, 12 millions de foyers ont ou vont bénéficier d'une baisse d'impôt en 2015 et 2016.  

Les Français ne croient pas à une baisse de leur impôt sur le revenu en 2016

Les Français ne sont pas convaincus. Un sondage OpinionWay* publié dimanche 20 décembre 2015 pour Le Figaro, BFM Business et Axys consultants affirme que 84% des personnes interrogées soumises à l’impôt sur le revenu ne pensent pas qu’il va diminuer en 2016. Les contribuables se montrent ainsi peu enclins à croire à un allègement de la pression fiscale, quand bien même il s’agit d’une réforme prioritaire à leurs yeux : appelés à sélectionner deux réformes économiques à entreprendre l’année prochaine, 38% des sondés ont cité la baisse des impôts, devant celle du coût du travail pour les entreprises (31%) et la simplification du code du travail (23%).

« Je comprends qu’ils attendent de voir pour croire »

Surtout, la défiance des Français revient sur le devant de la scène quelques jours seulement après le vote d’une nouvelle diminution de l’impôt sur le revenu, dans le cadre du Budget 2016 avalisé par le Parlement jeudi 17 décembre. 8 millions de foyers devraient en profiter l’année prochaine, dont 5 millions qui ont déjà vu leur facture fiscale reculer en 2015 avec la suppression de la tranche à 5,5% du barème de l’impôt.

Interrogé sur les résultats de ce sondage sur France Inter lundi 21 décembre, le ministre des Finances et des Comptes publics Michel Sapin s’est dit compréhensif de la méfiance des contribuables. « Je comprends tout à fait qu’ils ne croient pas aux baisses d’impôt puisqu’ils connaissent des hausses depuis 2009 », a-t-il déclaré, avant de mettre en avant les mesures prises pour 2015 et 2016. « Il y a 17 millions de foyers français qui paient l’impôt sur le revenu. Sur ces 17 millions, entre 2015 et 2016, 12 millions verront leur impôt sur le revenu baisser, et baisser clairement », a-t-il détaillé. En effet, l’impôt a reculé pour 9 millions de foyers en 2015, auxquels il faut ajouter 3 millions de ménages supplémentaires qui vont voir la note s’alléger en 2016. « Je comprends qu’ils attendent de voir pour croire », a toutefois conclu le ministre.

*Enquête d’opinions Ecoscope menée auprès de 1.007 personnes