Comment se servir du simulateur de l’impôt sur le revenu

Partagez

Les contribuables qui veulent connaître le montant de leur impôt sur le revenu en avance peuvent utiliser le simulateur disponible sur le site internet impots.gouv.fr. Facile d'utilisation, cet outil ne requiert que quelques informations pour obtenir une estimation de sa facture fiscale.

Comment utiliser le simulateur de l’impôt sur le revenu sur impots.gouv

 

Pour connaître le montant de son impôt sur le revenu, rien de plus simple que le simulateur du site impots.gouv.fr. Réactualisé chaque année, cet outil prend en compte toutes les nouveautés fiscales concernant l'impôt sur le revenu. Il reste la meilleure solution pour les contribuables soucieux de découvrir au plus tôt leur facture fiscale et d'adapter leur budget en fonction de ce poste de dépenses.

Accès au simulateur

L'utilisateur doit se rendre sur le portail du fisc, à la rubrique « Simulateurs » dans la colonne de droite du site, puis « Calculez votre impôt sur le revenu pour 2016 ». Dès lors, il suffit de cliquer sur la partie « Simulateur de l'impôt 2016 sur les revenus de 2015 » et d'opter pour le modèle simplifié, destiné à la majorité des déclarants, ou le formulaire complet, pour les contribuables disposant de revenus autres que salariés.

Les informations à donner

Une fois le modèle choisi, l'utilisateur n'a plus qu'à renseigner certaines informations sur son état civil (marié, pacsé, divorcé, célibataire, veuf), son lieu de résidence, l'année de naissance des membres de son foyer fiscal (déclarants 1 et 2) et les éventuelles demi-parts de quotient familial supplémentaires. Charge au déclarant d'indiquer par la suite ses revenus, qu'ils prennent la forme d'un salaire (indiqué sur la fiche fiscale transmise chaque année par l'employeur), d'une pension de retraite (accessible en ligne sur le site de sa caisse), ou encore d'intérêts de livrets ou de contrats d'assurance vie par exemple (« revenus des valeurs et capitaux mobiliers ») ou de revenus fonciers tirés de la location d'un bien immobilier (4BE et suivantes). Les éventuels crédits et réductions d'impôt doivent également être mentionnés dans les cases prévues à cet effet (7UD et suivantes).

Le principe est identique pour le modèle complet. Seule différence, le contribuable doit, après avoir indiqué son état civil, cocher les cases correspondant aux revenus perçus et aux charges payées l'année précédente. Il n'a par la suite plus qu'à indiquer les montants concernés.

Calcul de l'impôt

Une fois l'ensemble de ces éléments renseignés, le simulateur procède au calcul de l'impôt en fonction des informations données par l'utilisateur. Outre l'impôt sur le revenu net à payer à l'administration fiscale, cet outil présente notamment la tranche marginale d'imposition (TMI) et le revenu fiscal de référence (RFR). S'il le désire, le déclarant peut imprimer le formulaire de calcul.

Pour quoi faire ?

Grâce à l'estimation obtenue, le contribuable peut procéder à certaines modifications sur son compte fiscal en ligne, comme moduler ses paiements mensuels pour son impôt si ses revenus ont augmenté ou baissé d'une année sur l'autre. Procéder à une simulation permet également de vérifier si l'attribution d'une pension alimentaire est plus avantageuse que de conserver un de ses enfants dans son foyer fiscal. Surtout, cet outil offre la possibilité de gérer son budget au mieux et de ne pas avoir de mauvaise surprise lors du paiement du solde de l'impôt sur le revenu, demandé par le fisc au mois de septembre.

 

Calendrier fiscal 2019

calendrier fiscal 2019 dates

Réseaux Sociaux