Coup de froid sur la valeur des patrimoines


Après 165% de hausse entre 1995 et 2007, la valeur du patrimoine des ménages baisserait de 3,4% en 2008 (elle s’élevait à 10 553 milliards d’euros fin 2007) sous les effets des baisses conjointes des prix des actifs, y compris immobiliers. 

C’est ce que révèlent  les experts de la société Seeds Finance, spécialiste des conseils financiers. Alors que la crise boursière aura très peu d’effets négatifs sur la valeur de l’épargne financière de l’immense majorité des ménages français, la baisse des prix immobiliers, elle, pèsera sur la valeur du patrimoine des propriétaires.

Après une longue hausse de 202% entre 1995 et 2007, la valeur du patrimoine immobilier baisserait ainsi de 3.6% en 2008, en tablant sur une baisse des prix de l’immobilier ancien de 5% fin 2008. Ce phénomène s’accentuera en 2009, avec l’accélération de la baisse des prix immobiliers anciens (de 9% à 14% en 2009).

Après 110% de hausse entre 1995 et 2007, en retenant les cours de bourse du 20 octobre en clôture, soit 38.5% de repli depuis fin 2007, la valeur du patrimoine financier des ménages se contracterait de 3,1% en 2008.