Défiscalisator : « Réduire ses impôts n’est pas réservé aux plus riches »


INTERVIEW - Défiscalisator est un outil de simulation permettant d'identifier la ou les solutions de défiscalisation accessibles en fonction de votre situation fiscale et de votre propension à prendre des risques. Les explications de Frédéric Billot, ‎associé-fondateur de Finansemble.  

Defiscalisator : simulateur de réduction d'impôt

Toutsurmesfinances.com : Finansemble a lancé Défiscalisator au mois d’octobre 2014. Pourquoi proposer un simulateur de défiscalisation ?
Frédéric Billot, ‎associé-fondateur de Finansemble : Un grand nombre de Français ont le sentiment de subir un véritable matraquage fiscal. Dans ce contexte, ils sont prêts à tout pour réduire leurs impôts en général, leur impôt sur le revenu en particulier. Mais le grand public n’a pas réellement de solutions à sa disposition. Ou plutôt, il ne les connaît pas.

Comment expliquer cette méconnaissance ?
Les banques de réseau traditionnelles ne s’occupent pas traditionnellement du grand public sur ces questions de défiscalisation, tandis que les plus riches font appel à leur banquier privé pour payer moins d’impôt sur le revenu et/ou d’ISF. Quant aux conseils en gestion de patrimoine, force est de constater que les contribuables lambda ne constituent pas leur cœur de cible.

A quoi sert le Défiscalisator ?
Nous sommes partis du constat que les contribuables ne disposaient pas d’un système assez simple leur permettant de comprendre ce qui leur permettrait de réduire leurs impôts. Défiscalisator a donc pour objectif premier de favoriser la découverte de l’ensemble des dispositifs existants, adaptés à la situation de chacun. Ceux qui le souhaitent ont ensuite la possibilité de mettre en place les solutions proposées grâce à un réseau d’une cinquantaine de conseils en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) partenaires de notre site.

Touchez-vous une commission ?
Finansemble est rémunéré en fonction des dispositifs mis en place mais uniquement si l’internaute souhaite aller plus loin que sa simulation. On ne leur force pas la main, les contacts sont diffusés aux CGPI si les contribuables ont cliqué sur le bouton « défiscalisez avec un conseiller ». Ils peuvent s’en tenir à la découverte des solutions qui se présentent à eux.

Les conseils en gestion de patrimoine partenaires sont-ils capables d’accompagner les contribuables partout en France ?
Toutes les grandes agglomérations sont couvertes : Paris, Lyon, Nice, Cannes, Toulouse, Bordeaux Nantes, Lille… Sur certaines offres, une rencontre physique avec un conseiller n’est pas indispensable.

Comment se passe une simulation ?
Cela ne vous prend que 2 minutes. Il y a quelques champs à remplir sur 5 pages : situation familiale, nombre d’enfants à charge, revenus, charges déductibles, profil de risque… Sauf exception, le simulateur vous fait une proposition diversifiée de solutions avec jusqu’à 34 produits suggérés.

Les solutions proposées sont-elles risquées ?
Groupements forestiers, SCPI fiscales, PERP multisupports… Tous les produits de défiscalisation sont risqués sauf le PERP 100% fonds euros, le seul qui puisse être considéré comme défensif. Cela dit, aucune suggestion n’est mise en place sans passer par un CGPI, qui est soumis au devoir de conseil. Le professionnel est tenu d’effectuer une analyse patrimoniale globale. C’est indispensable. Les personnes qui découvrent les dispositifs ont ensuite besoin d’être accompagnés.

Quel bilan peut-on tirer après un peu plus de deux mois ?
Nous avons dépassé la barre des 50.000 simulations sur Défiscalisator, qui a été lancé le 6 octobre. Les retours des utilisateurs sont très bons. Notre outil joue bien son rôle de révélateur : quelle que soit leur situation fiscale, les internautes se rendent compte qu’il existe des dispositifs qu’ils peuvent mettre en place, de manière numérique et moderne. C’est bien la preuve que réduire ses impôts n’est pas réservé qu’aux plus riches. A partir de quelques milliers d’euros, il est possible de baisser la note de manière significative. Un constat totalement en phase avec l’objectif de Finansemble : faire en sorte que la gestion de patrimoine devienne accessible au plus grand nombre.