Déjà trop tard pour la déclaration des revenus sans pénalité ?


La date limite de la déclaration de revenus papier est dépassée. Il est encore possible d'agir sur impots.gouv.fr mais certains primo-déclarants doivent déjà s'attendre à recevoir une pénalité.  

Les jeunes de moins de 20 ans sont privés de déclaration sur impots.gouv.fr

Clap de fin pour la déclaration des revenus 2016 au format papier. Le délai prévu pour l’envoi à l’administration fiscale des formulaires imprimés 2042 est officiellement écoulé depuis le jeudi 19 mai. Les contribuables les moins avertis auront peut-être oublié ce détail… qui n’en est pas vraiment un.

Et si certains redevables sont obligés de déclarer leurs revenus en ligne depuis cette année, d’autres vont avoir la désagréable surprise d’écoper d’une pénalité de 10% du montant de leur impôt de 2016. Certes, des délais supplémentaires sont accordés aux déclarants qui remplissent leurs démarches fiscales sur le site impots.gouv.fr, mais tous les foyers fiscaux ne sont pas logés à la même enseigne. Et bien que le gouvernement pousse les Français à déclarer leurs revenus sur Internet, les dates limites octroyées en fonction des départements de résidence ne profitent pas à tous.

Pas de délai pour les moins de 20 ans

Ne peuvent pas bénéficier de ce calendrier spécifique ceux qui déclarent pour la première fois leurs revenus en 2016, lorsqu’ils sont âgés de moins de 20 ans. De même, les primo-déclarants âgés de 20 à 25 ans qui n’ont pas reçu de courrier de l’administration fiscale avec leurs numéros d’identification pour se connecter à leur espace personnel sont privés de déclaration sur impots.gouv.fr.

Pour ces jeunes foyers fiscaux, pas d’autre solution alors que de remplir eux-mêmes leur déclaration avec le formulaire 2042 et de l’envoyer à leur service des impôts des particuliers (SIP). Mais il est déjà trop tard pour se soustraire à une amende du fisc, qui équivaut au minimum à 10% du montant de l’impôt dû.

Autre cas de figure mais conséquences identiques pour les contribuables qui ne disposent pas d’une connexion Internet ou ne savent pas s’en servir. Pour échapper au couperet, ces foyers fiscaux ont toutefois la possibilité de déclarer leurs revenus sur impots.gouv.fr. Pour cela, ils peuvent se faire aider par un proche, un professionnel (avocat, expert-comptable) dans le cadre d’opérations comme Allo-Impôt mais également grâce aux permanences en mairie. Des ouvrages spécialisés sont même disponibles sur la toile pour aider les plus démunis.

Comment déclarer ses revenus pour la première fois