Imposition des plus-values immobilières : exemples de calcul de la plus-value pour un bien acheté en 2003, 1998 et 1990


Comment calculer une plus-value immobilière ? Et comment comparer ce calcul avec celui imposé par la nouvelle loi ? Voici un exemple de calcul de l'imposition des plus-values immobilières, avant et après la réforme, pour un bien acheté en 2003, 1998 et 1990.

calcul, taxe, immobilier, plus-value

Sur le principe de calcul peu de choses changent : le montant des abattements pour durée de détention est modifié, celui de 1.000 euros est supprimé.

Pour le reste, le calcul s’effectue sur une plus-value entre le prix de vente et celui d’achat majoré du forfait pour travaux (15%) et celui pour frais d’enregistrement (7,5%).

Cette plus-value est ensuite diminuée selon le nombre d’année de détention du bien.

Ensuite, le gain final est taxé à hauteur de 32,5%, montant prélevé directement par le notaire lors de la vente.

Les trois exemples suivants déterminent l’impôt sur la plus-value pour un bien vendu en décembre 2011 (avant le passage de la réforme) ou en mars 2012 (après le passage de la réforme) lorsqu’il a été acheté en 2003, 1998 ou 1990.

>> Taxe sur la plus-value pour un bien acheté en 2003
>> Taxe sur la plus-value pour un bien acheté en 1998
>> Taxe sur la plus-value pour un bien acheté en 1990

>> Article suivant : que pensent les acteurs de l’immobilier de cette réforme ?
>> Retour au sommaire du dossier spécial sur la réforme des plus-values

Crédit Photo : Fotolia