Impôt 2017 : 11 Sofica pour défiscaliser ses revenus 2016


Jusqu'au 31 décembre 2016, les contribuables français peuvent investir dans 11 sociétés de financement de l'industrie cinématographique et de l'audiovisuel afin de réduire leur impôt sur le revenu en 2017. L'enveloppe globale accordée est stable à 63,07 millions d'euros.  

11 Sofica pour défiscaliser dans le cinéma en 2016

Avis aux amateurs de salles obscures, l’investissement en Sofica pour la campagne de défiscalisation 2016-2017 est ouverte. Le centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) a dévoilé le 19 septembre 2016 la liste des 11 sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel (Sofica) agréées par ses soins ainsi que par la Direction générale des finances publiques (DGFiP).

Les heureux élus disposent une nouvelle fois d’une enveloppe globale de 63,07 millions d’euros, répartie de la manière suivante :
– A Plus Image 8 : 3,9 millions d’euros,
– Cinecap : 3 millions d’euros,
– Cinemage 12 : 9,6 millions d’euros,
– Cineventure 3 : 4 millions d’euros,
– Cofimage 29 : 4 millions d’euros,
– Cofinova 14 : 7,25 millions d’euros,
– Indefilms 6 : 7 millions d’euros,
– La Banque Postale Image 11 : 6 millions d’euros,
– Manon 8 : 3,7 millions d’euros,
– Palatine Etoile 15 : 4,62 millions d’euros,
– Sofitvcine 5 : 10 millions d’euros.

Réduction d’impôt de 36%

Les particuliers qui investissent dans ces Sofica bénéficieront en retour d’un avantage fiscal sous la forme d’une réduction d’impôt sur leurs revenus de 2016, déclarés en 2017. Cet avantage atteint au maximum 36%* des montants investis, dans la limite double de 18.000 euros placés et de 25% des revenus imposables, soit au maximum 6.480 euros. Attention toutefois, ces sommes sont bloquées au minimum cinq années, jusqu’à la liquidation de la société d’investissement.

Des investissements sécurisés en hausse

Pour garantir au maximum leurs investissements, de nombreuses Sofica ont une nouvelle fois décidé de relever la part de leurs investissements adossés, c’est-à-dire pour lesquels un prix de rachat sur les droits acquis a été convenu à l’avance avec des sociétés de production. Ainsi, les investissements adossés atteignent 50% chez Cinecap ou Cinemage 12, soit le maximum autorisé par le CNC, ou 49% chez Cofimage 29 et Palatine Etoile 15. A l’inverse, d’autres Sofica, comme La Banque Postale Image 11 (30%) limitent l’importance de ces placements sécurisés.

La collecte, opérée jusqu’au 31 décembre au plus tard, doit servir à financer la production cinématographique en 2017. Le CNC précise que 94% des investissements non adossés des Sofica seront orientés vers la production indépendante.

* De 30%, l’avantage fiscal est relevé à 36% pour les Sofica qui investissent « au moins 10% de leurs investissements sous forme de souscriptions au capital de sociétés de réalisation », explique la charte 2015 du CNC.