Impôts 2013 : 10 conseils pour bien déclarer vos revenus


Pour déclarer le plus efficacement vos revenus de 2012, voici les points que vous devez absolument connaître. Ces informations ont un impact sur le montant de votre impôt sur le revenu de 2013. Nos conseils pratiques.

declaration, revenus, impots, dates, internet

Vérifier vos revenus préremplis

Les formulaires de déclaration des revenus de 2012 envoyés par l’administration fiscale sont déjà préremplis en fonction des informations fournies par des tiers déclarants (employeurs, Pôle emploi, caisses de retraite, établissements financiers, …). Ces données peuvent être incomplètes et à ce titre demander correction de votre part. Le cas échéant, modifiez les sommes inscrites dans les cases 1AJ à 1DJ en page 3 de votre déclaration préremplie. La démarche est identique si vous déclarez vos revenus de 2012 sur le site impots.gouv.fr.

Ne pas déclarer certains revenus

Dans certains cas, une partie des revenus perçus par votre foyer fiscal n’a pas à être déclarée. C’est notamment le cas pour les apprentis qui bénéficient d’une déduction d’impôt de 16.944 euros ou des étudiants de moins de 25 ans au 1er janvier 2012 qui peuvent profiter d’un abattement sur leurs revenus dans la limite de 4.236 euros.

Attention : vous devez effectuer vous-mêmes ces soustractions dans les cases correspondants aux « revenus d’activité connus », en cases 1AJ à 1DJ. L’abattement forfaitaire pour frais professionnels de 10% est en revanche calculé directement par le fisc : par conséquent, vous ne devez pas effectuer vous-même la déduction.

Déclarer vos heures supplémentaires

Depuis le 1er juillet 2012, les heures supplémentaires sont de nouveau fiscalisées. Ainsi, les heures supp’ travaillées au premier semestre l’an dernier doivent être déclarées dans la section « Revenus d’heures supplémentaires exonérés connus », en cases 1AU à 1DU. Les heures travaillées ultérieurement sont intégrées aux revenus d’activité connus. Théoriquement, ces modifications ont été prises en compte dans votre déclaration, mais vous devez rester vigilant.

Conserver vos justificatifs

Depuis cette année, la plupart des justificatifs n’ont plus à être joints au formulaire 2042 de déclaration des revenus. Vous devez cependant les conserver pour une durée minimale de trois ans car l’administration fiscale peut vous les demander pour prouver votre bonne foi.

Choisir entre déduction des frais réels et abattement forfaitaire de 10%

En 2013 comme chaque année, vous pouvez décider de bénéficier d’un abattement forfaitaire en fonction de vos frais réels ou d’opter pour l’abattement forfaitaire de 10%. Ce dernier est automatiquement calculé par l’administration fiscale. Si vous optez pour la déduction des frais réels, vous devez le mentionner en cases 1AK à 1DK et associer à votre déclaration la liste détaillée de ces dépenses sur papier libre (consulter la liste des frais réels déductible).

Afin d’effectuer le meilleur choix en vue de diminuer le montant de votre impôt, la solution la plus efficace est de calculer le montant de chaque avantage fiscal. Dans le cas des frais réels, vous devez prendre en compte l’impact des modifications apportées au barème kilométrique cette année.

Etudier l’intérêt du rattachement de vos enfants à votre foyer fiscal

Vos enfants, s’ils déclarent des revenus en 2013 peuvent être intégrés à votre foyer fiscal s’ils avaient moins de 21 ans au 1er janvier 2012 et moins de 25 ans à cette date et qu’ils poursuivaient leurs études. Que vous optiez pour le rattachement ou la déclaration distincte, vous devez effectuer une simulation des impôts respectifs afin de déterminer les modalités de déclaration les plus pertinentes en vue de faire baisser le montant total de votre imposition.

Profiter de délais supplémentaires sur Internet et smartphone

La date limite d’envoi des imprimés papiers de la déclaration des revenus est fixée au lundi 27 mai 2013 minuit. Si vous avez oublié de déclarer vos revenus, n’hésitez pas à utiliser le portail internet de l’administration fiscale impots.gouv.fr ou valider vos revenus préremplis par smartphone avec l’application « Impots.gouv ». Vous disposerez alors de délais supplémentaires (les dates limites par département) et n’aurez pas à pâtir des pénalités appliquées par le fisc aux déclarants retardataires (10% du montant de l’impôt dû).

Préciser si vous possédez ou non un téléviseur

Si vous ne disposiez pas d’un téléviseur au 1er janvier 2013, vous devez le mentionner en page 1 de votre déclaration, à la case ØRA. En cas d’oubli, l’administration fiscale vous enverra à l’automne un avis regroupant votre taxe d’habitation et la contribution à l’audiovisuel public (CAP), de 131 euros en 2013.

Précision : si vous possédez un ordinateur muni d’une carte télévision, vous ne devez pas payer la redevance TV et pouvez cocher la case ØRA.

Emploi d’un salarié à domicile : déclarer un crédit ou une réduction d’impôt selon les cas

Si vous employez un salarié chez vous, vous pouvez bénéficier d’un avantage fiscal correspondant à 50% des dépenses engagées en 2012. Cette faveur peut être matérialisée par un crédit d’impôt (case 7DB) ou une réduction d’impôt (7DD). De même, certaines dépenses donnent droit à déduction, d’autres non.

En cas de doutes, demander conseil au fisc

Si au moment de remplir votre déclaration, vous vous posez toujours des questions sur un point particulier, n’hésitez pas à contacter l’administration fiscale. Vous pouvez demander conseil directement à votre centre des impôts, dont les coordonnées figurent sur le site impots.gouv.fr, à la rubrique contact. Vous pouvez également questionner le fisc sur son compte Twitter (@dgfip_officiel), très réactif et qui a déjà rendu service à plusieurs centaines de déclarants.