Impôts 2015 : les réponses aux questions des internautes sur la déclaration de revenus


Comme chaque année, de nombreux contribuables cherchent des réponses à leurs questions sur leur déclaration de revenus. Toutsurmesfinances.com vous propose une sélection de dix questions posées par nos internautes sur la déclaration 2015 des revenus de 2014 avec les réponses de la rédaction.  

La déclaration de revenus 2015 en 10 questions-réponses

Le temps presse pour déclarer vos revenus sur impots.gouv.fr. Les contribuables qui n’ont pas eu recours à la déclaration « classique » par formulaire papier disposent d’un délai supplémentaire pour s’acquitter de leur obligation. Une chance pour les nombreux internautes qui recherchent des réponses à leurs questions. La rédaction de Toutsurmesfinances.com a compilé une sélection de 10 questions posées par nos lecteurs sur trois thèmes principaux : les modalités pratiques de la déclaration en ligne, les questions familiales et la déduction des frais réels.

Les modalités pratiques de la déclaration sur impots.gouv.fr

– Eric : Suis-je obligé de donner mes coordonnées bancaires sur ma déclaration ?

Vos coordonnées bancaires figurent normalement sur votre déclaration pré remplie, que vous déclariez en ligne ou sur papier. Si celles-ci sont erronées, vous devez les modifier et joindre un relevé d’identité bancaire (RIB).

Plus globalement, le fisc vous demande de joindre vos coordonnées bancaires à votre déclaration de revenus dans certains cas. Par exemple, vous devez fournir un RIB pour bénéficier de la prime pour l’emploi (PPE) ou d’une restitution d’impôt. Si le fisc ne connaît pas vos coordonnées bancaires, vous recevrez un chèque de l’administration fiscale dans ces cas de figure.

– Pierre : Je veux faire ma déclaration de revenus sur Internet via le portail mon.service-public.fr mais mon mot de passe de l’an dernier n’est pas accepté. J’ai utilisé le numéro fiscal de ma déclaration pré remplie comme identifiant. Que faire ?

Notre internaute fait référence à la liaison de compte : vous pouvez relier vos comptes personnels sur les sites mon.service-public.fr et impots.gouv.fr, de sorte qu’en vous connectant au premier portail, vous pouvez accéder à votre espace personnel sur le site de l’administration fiscale.

Ici, notre internaute a fait une erreur : l’identifiant que vous devez utiliser pour vous connecter à mon.service-public.fr n’est pas votre numéro fiscal. Il s’agit d’un identifiant personnel que vous avez-vous-même choisi lors de la création de votre compte. Il en va de même pour le mot de passe.

– Pierre : Où trouver le formulaire 2042 QE pour déclarer le crédit d’impôt à la rénovation sur impots.gouv.fr ?

Il n’existe pas de formulaire 2042 QE pour la déclaration en ligne à proprement parler. Pour obtenir le crédit d’impôt à la rénovation, vous devez sélectionner la catégorie « Charges » une fois arrivé à l’étape 3 de la déclaration sur Internet (« Revenus et charges »). Cochez la case « Dépenses en faveur de la qualité environnementale de l’habitation principale » et renseignez les travaux effectués en 2014 avant de valider votre déclaration dématérialisée.

A lire : Impôts 2015, comment déclarer le crédit d’impôt à la rénovation

Attention, suivant la date des travaux, le crédit d’impôt n’est pas le même.

Pour aller plus loin : Crédit d’impôt à la rénovation, quel avantage fiscal pour la déclaration 2015 ?

– Patrick : Mon fils n’a pas reçu de numéro fiscal pour sa première déclaration, que faire ?

En 2015, l’administration fiscale a ouvert la déclaration en ligne aux plus jeunes qui s’acquittent pour la première fois de leurs obligations en la matière. Un courrier avec des identifiants de connexion a été adressé « aux usagers âgés de 20 à 25 ans qui étaient en 2014 rattachés au foyer fiscal de leurs parents ».

Si ce courrier n’a pas été adressé à votre enfant, ou s’il a moins de 20 ans, il ne peut pas réaliser sa déclaration sur impots.gouv.fr. Selon sa situation, il peut encore remplir une déclaration papier : s’il est non imposable sur ses premiers revenus, il ne subira pas de pénalité, puisque celle-ci est égale à 10% du montant de l’impôt dû. Autre possibilité, vous pouvez le rattacher à votre foyer fiscal, à condition d’en respecter les conditions.

Situations familiales

– Céline : Peut-on se déclarer parent isolé lorsque l’on vit en colocation ?

Le terme parent isolé définit une personne qui assume seule la prise en charge de l’enfant. Du moment que le colocataire n’est pas le conjoint du parent isolé, cela n’a aucune incidence sur votre situation familiale personnelle.

Attention toutefois, si vous vivez en concubinage, vous n’êtes plus considéré comme parent isolé : il faut être célibataire, séparé et/ou divorcé au 1er janvier 2014 pour pouvoir cocher la case T de votre déclaration. En cas de divorce ou séparation en 2014, « la condition de vivre seul s’apprécie au 31 décembre », précise le fisc.

Pour aller plus loin : Divorce, séparation, ce qui change pour vos impôts

– Bry : J’ai aidé financièrement toute l’année mon fils au RSA et il vit gratuitement dans ma maison secondaire. Est-ce que j’ai le droit de déduire quelque chose de mes revenus imposables ?

Quel que soit l’âge de votre enfant majeur, vous pouvez déduire de vos revenus le versement d’une pension alimentaire si vous assurez son entretien. Vous pouvez déduire jusqu’à 5.726 euros maximum, voire même 11.452 euros s’il est célibataire avec des enfants à charge ou s’il est marié/pacsé et que vous assurez l’entretien de votre enfant ou du couple. Attention, si vous avez recours à ce mécanisme, votre fils devra déclarer les pensions alimentaires perçues.

Suivant l’âge de votre enfant, il peut être également rattaché à votre foyer fiscal, si cela s’avère plus avantageux.

Pour en savoir plus : Enfant majeur : rattachement fiscal ou déclaration séparée ?

– Fabrice : Mon fils de 20 ans est étudiant, il fait des petits boulots le soir, dois-je le déclarer ?

Dans cette situation, l’enfant peut remplir sa propre déclaration de revenus ou être rattaché au foyer fiscal de ses parents. Dans le premier cas, il n’est pas imposable si ses revenus 2014 n’ont pas dépassé 4.336 euros. En revanche, vous perdez le bénéfice d’une demi-part de quotient familial (ou part entière à partir du troisième enfant), ce qui peut conduire à une hausse de votre impôt sur le revenu.

Si vous choisissez de le rattacher à votre foyer fiscal, ses revenus viendront gonfler votre revenu imposable mais vous conservez le bénéfice d’une demi-part (ou part) de quotient familial.

A lire : Déclaration 2015 : étudiants, stages, quels impôts à payer ?

Déduction des frais réels

– Stéphane : Ayant retrouvé un emploi hors de ma région d’habitation, j’ai des frais de déplacement professionnel importants. Ces dépenses sont-elles déductibles de ma déclaration de revenus ?

Vous pouvez déduire vos frais de transport de votre revenu imposable en déclarant vos frais professionnels pour leur montant réel. En revanche, déclarer vos frais réels n’est pas intéressant si leur montant n’excède pas 10% de votre revenu imposable : dans ce cas, l’abattement forfaitaire de 10% vous permet de diminuer davantage votre revenu imposable.

Pour en savoir plus : Comment déclarer les frais réels déductibles ?

– Yvan : Depuis plusieurs années, mon club sportif me donne une attestation de frais relative aux kilomètres parcourus pour mes trajets domicile/lieu de match. Habitant assez loin de mon club, est-il également possible de déduire des frais relatifs à mes déplacements pour les entraînements auxquels je participe ?

Si l’activité sportive n’est pas une activité professionnelle, vous ne pouvez déduire aucun frais.

Si elle correspond bien à votre activité professionnelle, vous pouvez déduire vos frais de transport en déclarant vos frais professionnels réels, comme indiqué ci-dessus.

– Sophie : J’aimerais déclarer mes frais kilométriques, quelle est la marche à suivre ?

Vous devez recourir au barème kilométrique 2015 pour déclarer vos frais réels de transport. Pour vous guider dans cette démarche, Toutsurmesfinances.com vous propose de lire l’article « Comment utiliser le barème kilométrique » sur notre site.

A lire également
Impôts 2015 : le guide de ladéclaration des revenus 2014