Impôts 2017 : 5 montants à retenir pour la déclaration des revenus 2016

Partagez

La déclaration de revenus est avant tout une affaire de chiffres. Sous certains seuils, les foyers fiscaux peuvent échapper à l'impôt ou le réduire. Au-dessus de 28.000 euros de revenus, ils doivent déclarer sur Internet. Explications.

Les montants à retenir pour la déclaration des revenus 2017

 

16.411 euros

Le seuil effectif d'imposition est fixé à 16.411 euros de revenu imposable pour la déclaration 2017. Tout contribuable célibataire dont les revenus ont été inférieurs à ce niveau en 2016 ne paie donc pas d'impôt sur le revenu en 2017. Ce seuil correspond à un revenu net imposable de 14.770 euros, après déduction de l'abattement forfaitaire de 10% pour frais professionnels.

28.000 euros

A compter de la déclaration des revenus 2017, tous les foyers fiscaux dont le revenu fiscal de référence (RFR) 2015, indiqué sur l'avis d'imposition 2016, est supérieur ou égal à 28.000 euros doivent remplir leur devoir fiscal sur le site impots.gouv.fr. En cas d'oubli répété en 2018, une amende de 15 euros leur sera infligée. Cette obligation va contonuer à s'étendre progressivement à tous les contribuables d'ici la déclaration 2019.

17.599,40 euros

Depuis le 12 juillet 2014, les indemnités de stage sont exonérées d'impôt sur le revenu dans la limite du Smic annuel, soit 17.599,40 euros bruts en 2016. Si le montant perçu excède ce niveau, seul le surplus est à déclarer. Si les étudiants stagiaires sont rattachés au foyer fiscal de leurs parents, ces derniers bénéficient alors de l'exonération dans la double limite des indemnités perçues et de 17.599 euros.

1.512 euros

Les contribuables qui bénéficient d'une demi-part fiscale supplémentaire grâce à la naissance d'un enfant, une pension d'invalidité, la carte du combattant ou parce qu'ils ont élevé seul un enfant, profitent des effets du quotient familial. Toutefois, l'avantage fiscal est limité à 1.512 euros en 2017 par demi-part.

200 euros

C'est le montant moyen de la baisse d'impôt votée pour 2017 qui doit bénéficier à 5 millions de ménages. Les contribuables dont le RFR n'excède pas 18.500 euros (37.000 euros pour un couple) vont en bénéficier. Un mécanisme de lissage est également prévu pour les personnes qui dépassent de peu ces limites (jusqu'à 20.500 euros pour une personne seule et 41.000 euros pour un couple).

 

Calendrier fiscal 2019

calendrier fiscal 2019 dates

Réseaux Sociaux