Impôts : la déclaration des revenus en ligne fait consensus


La déclaration des revenus sur Internet est plébiscitée par une très large majorité de Français selon une étude publiée le 22 avril 2015. Pas moins de 84% d'entre eux y voient une bonne chose et 51% des sondés soutiennent l'idée de rendre obligatoire la télédéclaration.  

84% des Français trouvent que la déclaration en ligne des revenus est une bonne chose

Les Français sont convaincus par la déclaration en ligne. Si ce canal est encore minoritaire lorsqu’il s’agit de transmettre l’état de ses revenus au fisc, avec 13 millions de « télédéclarants » en 2014, un sondage Odoxa* pour Syntec Numérique publié mercredi 22 avril 2015 montre que les Français semblent bel et bien avoir adopté cet outil. Plus de cinq Français sur six (84%) jugent ainsi que « déclarer ses impôts en ligne est une bonne chose ».

Moderne, rapide, écolo et moins cher

Les Français trouvent en effet de nombreuses qualités à la déclaration sur impots.gouv.fr. Moderne pour 93% d’entre eux, ce dispositif est également plus écologique que le formulaire papier pour 87% des sondés. Le portail internet du fisc, qui permet de déclarer ses revenus en seulement quelques clics, est considéré comme rapide par 86% des Français. Les économies offertes par ce service pour les finances publiques sont enfin soulignées par 85% des personnes interrogées.

Si la déclaration en ligne fait quasiment l’unanimité, elle n’est encore pas adoptée par tous. L’étude, qui ne précise pas la proportion des sondés qui comptent déclarer sur Internet en 2015, met en avant des blocages persistants chez certains contribuables. « Les Français qui n’envisagent pas de faire leur déclaration 2015 par Internet […] justifient leurs réticences avant tout par leur manque de confiance à faire transiter ce type d’informations en ligne », souligne le président d’Odoxa Gaël Sliman. Cette crainte arrive en tête des raisons qui poussent les contribuables à ne pas déclarer en ligne (38%), devant l’habitude du papier (27%). Autre motif cité par les répondants, la déclaration en ligne « ne change rien » pour 15% des utilisateurs du formulaire papier et 11% trouvent que procéder par Internet est plus compliqué. Assez surprenant, seuls 6% des rétifs à la télédéclaration se disent « pas à l’aise avec les outils numériques ».

Une majorité favorable à l’obligation de télédéclarer

L’adhésion des Français à la déclaration en ligne va très loin. Plus de la moitié des sondés (51%) se disent favorables à la mise en place de l’obligation d’utiliser exclusivement cet outil pour transmettre leurs informations fiscales au fisc. Cette question n’a pas été posée innocemment puisque l’idée de généraliser la déclaration en ligne, déjà évoquée en 2013 par la Direction générale des finances publiques (DGFiP), est revenue sur le devant de la scène. La loi de simplification fiscale actuellement en préparation pourrait inclure l’obligation de télédéclarer ses revenus d’ici quelques années.

Pour l’heure, cette mesure est contestée par les catégories populaires et les personnes aux revenus faibles à 55% ainsi que les opposants à la déclaration en ligne (75%). « Néanmoins, l’accueil observé aujourd’hui dans l’opinion montre que les esprits sont prêts à évoluer, à condition de poursuivre la pédagogie sur le sujet », conclut Gaël Sliman.

*1.003 Français majeurs interrogés sur Internet les 16 et 17 avril 2015

Sur la déclaration 2015 des revenus 2014
Impôts 2015 : déclaration des revenus 2014, mode d’emploi
Le calendrier de la déclaration 2015 des revenus 2014
Hugo les bons tuyaux – Ma première déclaration de revenus en ligne

Retrouvez les dernières informations sur la déclaration 2015