Jeux olympiques : les primes versées aux médaillés sont soumises à l’impôt sur le revenu


Les médaillés olympiques tricolores ne peuvent plus profiter pleinement de leurs primes. La loi de Finances 2011 les oblige désormais à déclarer ces bonus dans leur déclaration de revenus.

La fin d’un cadeau fiscal pour les futurs médaillés olympiques. Depuis 2009, les primes versées par l’Etat aux sportifs médaillés aux Jeux Olympiques et Paralympiques n’étaient pas soumises à l’impôt sur le revenu. Avec la loi de finances 2011, les médaillés devront les déclarer. Ces primes s’élèvent à 13 000 euros pour une médaille de bronze et à 50 000 euros pour la médaille d’or.

Les prochains athlètes concernés seront les médaillés des Jeux olympiques de Londres en 2012.