La réduction d’impôt pour frais de scolarité conservée en 2014 ?


Le gouvernement aurait-il reculé face au ras le bol fiscal des Français. C’est que crois savoir le quotidien Libération qui affirme mardi 24 septembre 2013 que l’exécutif « a finalement décidé de ne plus supprimer l’abattement d’impôt bénéficiant aux parents d’enfants scolarisés ».

Officielle depuis le mois de juin dernier, la suppression de l’avantage fiscal accordé pour les collégiens, d’un montant de 61 euros, et les lycéens (153 euros) devait être étendue aux étudiants pour lesquels la réduction d’impôt atteint 183 euros en 2013. Pour justifier cette mesure, le gouvernement avait expliqué que ces avantages ne profitent qu’aux foyers imposables et non aux plus modestes.

Les économies réalisées par le biais de cette disposition, de 445 millions d’euros selon le gouvernement, devaient quant à elles permettre d’attribuer « 1.000 euros par an au premier stade d’étudiants boursiers », soit ceux dont les parents disposent des revenus les plus élevés, avait déclaré sur LCP le 11 septembre dernier le ministre chargé des relations avec le Parlement, Alain Vidalies.

Cette mesure, selon Libération, « était sous le feu de la base socialiste, qui réclame des gestes en faveur du pouvoir d’achat à l’exécutif à l’orée du débat budgétaire à l’Assemblée ». On saura définitivement le 25 septembre 2013 lors de la présentation du projet de loi des finances pour 2014 si les réductions d’impôt pour frais de scolarité sont maintenues.

 

Sur la réduction d’impôt pôur frais de scolarité
La suppression de la réduction d’impôts pour frais de scolarité en 4 points clés