Le crédit d’impôt à la rénovation en trois questions-réponses

Partagez

De nombreux internautes s'interrogent sur leur déclaration de revenus et les avantages fiscaux octroyés pour la réalisation de travaux de rénovation dans leur résidence principale. Pour les éclairer, la rédaction de Toutsurmesfinances.com répond aux questions soulevées le plus fréquemment. 

 
Rénovation de logement : le crédit d’impôt en questions réponses

Après la galère des travaux, la galère de la déclaration ? Pour de nombreux contribuables, déclarer des travaux de rénovation pour bénéficier d'un avantage fiscal ne va pas de soi. Et au vu de la complexité des dispositifs et de certaines démarches, on peut le comprendre... Pour vous aider, la rédaction de Toutsurmesfinances.com répond à trois des questions les plus fréquentes des internautes.

- Raymond : Je suis propriétaire d'une maison, j'ai effectué des travaux d'isolement des murs extérieurs, j'ai payé une facture de 21.042 euros ainsi que l'isolation des combles facturée à 2.363 euros. Puis-je prétendre à un crédit d'impôt et quel montant maximum est accordé ?

Il faut savoir que le montant des travaux pris en compte pour le calcul du crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) est plafonné. Il ne peut pas dépasser 8.000 euros pour un célibataire ou 16.000 euros pour un couple sans enfants dont l'impôt est conjugalisé. Le montant du crédit d'impôt est égal à 30% des sommes éligibles et déclarées. 

Malheureusement pour notre lecteur, ces plafonds sont pluriannuels sur cinq ans : cela signifie que le surplus de dépenses qu'il ne peut déclarer en 2017, soit 7.405 euros s'il remplit une déclaration commune avec son conjoint ou 15.405 euros s'il vit seul, ne pourra être déclaré lors des années suivantes.

- Ribert : J'ai déclaré en ligne 6.000 euros de travaux volets isolants et je n'obtiens aucune réduction d'impôt. Est-ce normal ? Comment je dois faire ?

Pour rappel, l'avantage fiscal concédé pour des travaux de rénovation améliorant la performance énergétique du logement est un crédit d'impôt, et non une réduction.

Pour en savoir plus : Quels avantages fiscaux pour votre déclaration de revenus ?


Mais le problème de notre lectrice est peut-être différent. Il est possible qu'elle ait fait une erreur en remplissant son formulaire papier (formulaire 2042 RICI) ou en ligne, sur le portail impots.gouv.fr. Dans ce cas, elle a encore la possibilité de corriger sa première déclaration.

A lire à ce sujet : Corriger sa déclaration de revenus après l'avoir envoyée


Autre possibilité, les volets isolants installés ne sont pas éligibles au crédit d'impôt car ils ne répondent pas aux critères techniques de performance. Ceux-ci sont précisés à l'article 18 bis de l'annexe IV au code général des impôts.

- Pierre : Où trouver le formulaire 2042 QE pour déclarer le crédit d'impôt à la rénovation sur impots.gouv.fr ?

Vous ne trouverez pas de formulaire 2042 RICI en annexe de la déclaration en ligne sur impots.gouv.fr. Vous gardez cependant la possibilité de déclarer vos travaux : pour ce faire, vous devez cocher la case « Dépenses en faveur de la qualité environnementale de l'habitation principale » dans la rubrique « Charges » lors de l'étape 3 de la déclaration sur Internet nommée « Revenus et charges ». Après avoir coché cette case et demandé à passer à l'étape suivante, le service de déclaration en ligne vous propose d'indiquer les dépenses effectuées.

Pour aller plus loin : Comment déclarer le crédit d'impôt à la rénovation

 

Question bonus : Quid des panneaux solaires ou photovoltaïques ?

Notre lectrice Yvette « envisage de faire installer des panneaux solaires » cette année « pour avoir une autoconsommation en énergies renouvelables ». Elle se demande donc si elle aura droit à un crédit d’impôt et si oui de quel montant.

Malheureusement pour notre lectrice, les panneaux solaires ou photovoltaïques sont exclus du CITE en vigueur depuis le 1er septembre 2014. Dès lors, elle ne bénéficiera pas d’un crédit d’impôt en 2018 pour les dépenses qu’elle compte réaliser en 2017.

 

Calendrier fiscal 2019

calendrier fiscal 2019 dates

Réseaux Sociaux