Les Français réaffirment leur satisfaction envers les services du fisc


Pour la seconde année consécutive, les contribuables se déclarent satisfaits des services proposés par l'administration fiscale, que ce soit sur Internet, par téléphone, courrier ou sur place au guichet des centres des impôts.    

Les contribuables de déclarent satisfaits des services proposés par le fisc.

Si les Français n’iront certainement pas jusqu’à dire qu’ils sont « contents » de payer des impôts, ils reconnaissent toutefois que les services du fisc fonctionnent bien. Selon l’enquête de satisfaction des usagers menée par la Direction générale des finances publiques (DGFiP) en novembre 2015, 93% des contribuables ayant contacté d’eux-mêmes le fisc, se déclarent satisfaits de la qualité du service rendu. C’est un point de plus qu’en 2014.

Et ce « quel que soit le canal de contact utilisé », précise l’administration fiscale. En effet, les redevables de l’impôt peuvent se tourner vers le fisc via son site internet impots.gouv.fr, par téléphone ou encore en adressant un courrier à leur centre des impôts ou en se rendant directement sur place. La satisfaction des usagers va même plus loin puisque près de la moitié (44%) affirment être « très satisfaits » de la prise en charge de l’administration fiscale.

« L’enquête démontre que les particuliers utilisent de plus en plus Internet par choix, par commodité (plus rapide et plus simple) et pour éviter d’avoir à se déplacer », indique également cette dernière. De quoi réjouir le gouvernement qui pousse les contribuables à remplir leurs obligations fiscales en ligne en prémices de la mise en place du prélèvement à la source au 1er janvier 2018.

Par ailleurs, l’enquête montre que les attentes des redevables de l’impôt restent relatives à la simplification des démarches, à des réponses plus claires à leurs interrogations, au raccourcissement des délais de traitement de leurs demandes et à la poursuite du développement des services en ligne. « La DGFiP s’emploie à y répondre », avance le fisc qui affirme déjà plancher sur des travaux d’amélioration du premier contact avec l’usager.

>> Pour connaître les prochaines échéances fiscales

 

A lire également :
Impots.gouv.fr : déclaration, simulateur… le trafic explose