Néoveris Outre-Mer 2011, premier FIP DOM éligible à la réduction d’IR 2011 agréé par l’AMF


Les premiers FIP DOM arrivent sur le marché. Viveris Management vient de lancier le sien et Finarea - Star Invest s'apprêtent à faire de même.

Une nouvelle solution se présente aux contribuables ultramarins souhaitant réduire leur impôt en 2012 basé sur les revenus 2011. Viveris Management, société de gestion de fonds de capital-investissement, a annoncé le lancement du FIP Néovéris Outre-Mer 2011, agréé par l’Autorité des marchés Financiers (AMF), le 19 août 2011. Il s’agit du premier agrément obtenu par un fonds d’investissement de proximité dont le portefeuille sera composé d’au moins 60% dans des PME non cotées des départements et collectivités d’outre-mer (DOM-COM) « notamment à la Réunion, aux Antilles et en Guyane ».

Ces FIP bénéficient d’une réduction d’impôt de 50% instaurée par la première loi de finance rectificative pour 2011 (n° 2011-900 du 29 juillet 2011), parue au JORF du 30 juillet 2011. Comme le stipule ce texte, l’avantage fiscal sera réservé aux contribuables des DOM-COM : Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion et Mayotte s’agissant des départements, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française et îles Wallis et Futuna côté collectivités.

Viveris, un pionnier de l’investissement dans les PME ultramarines

L’objectif affiché par Viveris Management est de « permettre aux investisseurs ultra-marins de participer au développement des PME de leur région et à la création d’emplois locaux ». Le FIP Néovéris Outre-Mer 2011 vise une collecte de 15 millions d’euros devant permettre de prendre 10 à 15 participations minoritaires. La société de gestion revendique le statut de « pionnier » de l’investissement en fonds propres des PME en outre-mer, avec plus de 52 millions d’euros levés et gérés au travers de 3 fonds (2 FCPR et un FIP sur la Réunion en 2005).

La souscription de parts du fonds Néoveris Outre-Mer 2011 sera possible jusqu’au 22 décembre 2011 dans le cadre de la réduction à l’impôt sur le revenu 2011, auprès d’établissements financiers à La Réunion, aux Antilles et en métropole. L’avantage fiscal est soumis à un plafond fixé à 12.000 euros pour une personne seule et à 24.000 euros pour un couple marié soumis à l’imposition commune.

Selon nos informations, les sociétés Finarea, spécialiste de l’investissement dans les TPE-PME via des holdings ISF (et depuis 2011 via des FIP et FCPI) et Star Invest (spécialiste de la loi Girardin) s’apprêtent également à lancer un FIP DOM commun.

En savoir plus
>> Création du FIP DOM, finalement  réservé aux contribuables ultramarins