Réduire son impôt 2018 : ne pas oublier les services à la personne

Partagez

Si vous désirez réduire votre impôt 2018 sur le revenu 2017, vous ne devez pas oublier de prendre en compte les réductions d'impôt obtenues grâce à l'emploi d'un salarié à domicile ou les frais de garde d'enfant. Dans le cas contraire, vous pourriez perdre une partie de vos avantages fiscaux.

Attention à ne pas oublier les services à la personne

 
 

Pour diminuer votre impôt sur le revenu (IR) en 2018, vous devez agir avant le 31 décembre 2017. Attention toutefois à ne pas confondre vitesse et précipitation. La plupart des mécanismes de défiscalisation encore activables sont inclus dans le plafonnement global des niches fiscales fixé à 10.000 euros pour les dépenses engagées en 2017. En cas d'emploi d'un salarié à domicile ou que de garde d'enfant de moins de six ans, la réduction (ou le crédit) d'impôt ainsi obtenu doit être pris en compte pour déterminer le total de vos avantages fiscaux.

Pour tout savoir sur les niches fiscales, lire notre article dédié au plafond de 10.000 euros

« Vous devez faire le bilan des réductions d'impôt liées à votre situation familiale, comme la garde d'enfant », confirme Eric Pichet, directeur du mastère patrimoine et immobilier de Kedge Business School.

Inclus dans le plafond des niches fiscales

Pour rappel, le plafond des dépenses prises en compte pour l'emploi d'un salarié à domicile atteint 12.000 euros, voire 15.000 euros si vous employez pour la première fois un salarié en 2015. Cette limite peut même être relevée de 1.500 euros par personne à charge jusqu'à 18.000 euros. Le taux de la réduction (ou crédit d'impôt) étant fixé à 50%, l'avantage peut grimper à 7.500, voire 9.000 euros. Autant dire qu'une fois ces réductions d'impôt décomptées, le solde du plafonnement des niches fiscales dont vous pouvez encore bénéficier peut se limiter à quelques milliers d'euros.

Pour tout savoir sur les services à la personne et l'avantage fiscal, lire notre article dédié

Or, si la somme de vos avantages fiscaux excède la limite du plafonnement de 10.000 euros, le surplus n'occasionnera aucun avantage fiscal, le solde des dépenses pour l'emploi d'un salarié à domicile ou des frais de garde d'enfants n'étant pas reportable sur les années suivantes.

Sélectionner les avantages hors plafond

Dès lors, pour ne pas perdre le bénéfice de vos dépenses, vous n'avez qu'une solution : choisir des actions ou des placements hors plafonnement global des niches fiscales, comme les dons aux associations d'intérêt général ou les versements en épargne retraite avec le Perp par exemple.

 

Calendrier fiscal 2018

calendrier fiscal 2018 dates

Réseaux Sociaux