Tiers provisionnel : comment obtenir l’avis en cas de non réception


L'avis d'impôt sur le revenu pour février 2017 aurait dû arriver dans les boîtes aux lettres des contribuables payant par tiers. Si tel n'est pas le cas, il n'y a pas forcément lieu de s'inquiéter. D'autant qu'il est possible de le récupérer si nécessaire.  

photo centre finances publiques

L’échéance du deuxième tiers provisionnel d’impôt sur le revenu approche à grands pas. Faut-il s’inquiéter de ne pas avoir reçu d’avis d’imposition à l’approche du 15 février 2017 ? Pas forcément : l’absence de ce document n’est pas anormale. Plusieurs cas de figure sont possibles.

Pourquoi ne l’avez-vous pas reçu ?

En premier lieu, si vous avez mensualisé vos impôts pour l’année 2017, il est normal de ne pas recevoir d’avis d’échéance. Le prélèvement de l’impôt étant mensuel, vous n’êtes redevable d’aucun paiement supplémentaire par tiers.

Le deuxième cas de figure est moins connu. Il concerne les contribuables ayant une somme inférieure à 347 euros d’impôt sur le revenu à payer sur l’ensemble de l’année. Ces personnes doivent régler cette somme en une fois et ne reçoivent donc qu’un seul avis au mois d’août. Ce seuil est régulièrement révisé : il était de 342 euros en 2013 et fixé en 2014 à 345 euros.

Troisième et dernière possibilité, celle d’un déménagement récent. Si vous avez récemment changé de domicile, l’avis a pu être envoyé à la mauvaise adresse. Ce cas de figure peut se produire si vous n’avez pas procédé au changement de vos coordonnées ni au suivi de votre courrier avec La Poste. La redirection de vos plis a également pu arriver à son terme.

Comment récupérer l’avis de tiers provisionnel ?

Pour connaître le montant de votre échéance et récupérer un duplicata de votre avis, deux possibilités s’offrent à vous. Le site impots.gouv.fr est la plus commode. A partir de votre espace personnel, il est possible de télécharger votre avis puis de l’imprimer si besoin est, le tout en quelques clics

Pour les contribuables mal à l’aise avec Internet, reste la solution du centre des impôts. Pour obtenir les coordonnées de votre centre avant de vous y rendre, il faut vous munir de vos précédents avis d’imposition ou de votre déclaration de revenus. L’adresse et le numéro de téléphone figurent en haut de la première page.