TVA : le taux va passer de 7% à 5,5% pour les préservatifs en 2014


 

La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur les préservatifs ne va pas augmenter. Elle va même baisser. A l’occasion de la Journée mondiale contre le sida, la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine a annoncé, dans une interview parue le 1er décembre 2013 au Journal du Dimanche, que le taux de TVA sur les préservatifs va être abaissé de 7% à 5,5%.

 
Normalement, la TVA sur les préservatifs aurait dû augmenter, le taux intermédiaire devant être relevé, à compter du 1er janvier 2014, de 7% à 10%. Compte tenu des 6.400 nouvelles contaminations au virus HIV en 2012, l’exécutif a décidé de faire bénéficier les préservatifs du taux réduit de TVA qui va demeurer à 5,5%. « Le préservatif, c’est vraiment décisif ! A cet égard, le gouvernement veut donner un signal fort : leur prix va diminuer », confirme Marisol Touraine.

La ministre estime que la mesure va permettre une économie de 10 ou 20 centimes d’euros par boite. A condition que les industriels répercutent la baisse de la TVA sur les prix. « Je souhaite que les fabricants jouent le jeu en répercutant cette diminution […]. Cela devrait à la fois inciter les jeunes et les moins jeunes à mieux se protéger et favoriser la contraception, une autre de mes priorités », souligne Marisol Touraine.

 

A lire aussi :

TVA : quels produits et services aux taux de 5,5, 10 et 20% en 2014 ?