65% des Français patrimoniaux prêts à investir dans le PEA PME


Le PEA PME, déjà un succès ? L’enveloppe fiscale en faveur de l’investissement dans les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et dans les petites et moyennes entreprises (PME) convainc en tout cas les « gros patrimoines » français. Ce alors même que ce dispositif fiscal, prévu à l’article 53 du projet de loi de finances pour 2014 (PLF 2014), doit seulement devenir effectif le 1er janvier 2014.

Selon le 5ème Observatoire de la clientèle patrimoniale réalisé par l’Ifop pour l’Union financière de France (UFF), 65% des sondés se disent intéressés par le PEA PME. Le taux de Français susceptibles d’ouvrir un plan d’épargne en actions dédié à l’investissement dans les PME et ETI atteint même 75% pour ceux détenant un déjà un PEA, soit les trois quarts des effectifs interrogés. Le Budget 2014 prévoit en effet qu’une même personne pourra détenir en même temps un PEA et un PEA PME, dont les plafonds atteindront respectivement 150.000 et 75.000 euros en 2014.

L’engouement des Français patrimoniaux, dont le patrimoine hors immobilier excède 30.000 euros, pour cette nouvelle enveloppe fiscale met en évidence une appétence retrouvée pour les actifs risqués. Selon l’Observatoire, 39% des épargnants estiment en effet que le moment est opportun pour investir dans les actions, une statistique en augmentation de 15% par rapport à 2012.