Accor en tête du CAC 40 grâce à ses revenus du premier trimestre


La Bourse de Paris poursuit sur sa lancée et enregistre de nouveaux gains. Le CAC 40 clôture la séance du 20 avril 2016 en hausse de 0,56%, à 4.591,92 points, avec les valeurs bancaires particulièrement convoitées et Accor en tête de l'indice.

Accor caracole en tête du CAC 40

La valeur du 20 avril 2016 : Accor

L’opérateur hôtelier a vu ses revenus s’améliorer de 1,9% au premier trimestre, en données comparables, à 1,16 milliard d’euros. Ils ont diminué de 5,2% en tenant compte des effets de change et de l’évolution du périmètre du groupe. L’activité en France et au Brésil reste contrastée, avec un chiffre d’affaires en repli dans ces deux pays. La direction mise sur le début de l’Euro en juin pour « basculer en territoire positif au cours du deuxième trimestre » dans l’Hexagone.

Par ailleurs, l’actionnaire chinois Jin Jiang International s’est de nouveau renforcé au capital, pour détenir désormais 14,98% d’Accor et 13,07% des droits de vote. Le titre grimpe de 5,25%, à 40,97 euros, et caracole en tête du CAC 40.

EDF : les actionnaires salariés pour un retrait de la Bourse

L’Etat français confond les intérêts de la filière nucléaire avec ceux de l’électricien, pour en faire un bras armé de sa politique industrielle, estiment les actionnaires salariés de l’opérateur public. Dans un tract, l’association EDF Actionnariat Salarié (EAS) dénonce « le coût astronomique » du projet Hinkley Point en Angleterre, qui prévoit la construction de deux réacteurs de type EPR.

Craignant qu’EDF cesse de verser des dividendes pour financer ce chantier, EAS réclame à l’Autorité des marchés financiers (AMF) qu’une offre de retrait au cours d’introduction (32 euros) soit proposée aux actionnaires minoritaires. La valeur s’adjuge 3,32%, à 12 euros, et se hisse à la troisième place de l’indice SBF 120.

Zodiac Aerospace maintient ses objectifs annuels

L’équipementier aéronautique a réalisé un chiffre d’affaires en croissance de 7,1% lors du premier semestre 2015-2016, qui ressort néanmoins en repli de 1,7% à périmètre et taux de change constants. Le bénéfice net part du groupe chute quant à lui de 59,8%, à 43,7 millions d’euros.

Les difficultés et retards rencontrés par sa branche Aircraft Interiors (aménagements intérieurs) pèsent encore sur les performances de Zodiac Aerospace. Pour l’ensemble de l’exercice, la direction maintient toutefois l’objectif d’un résultat opérationnel courant proche de celui de l’exercice 2014-2015. La valeur engrange 3,97%, à 18,20 euros, et finit deuxième du SBF 120.

Airbus : les retards des fournisseurs pèsent sur la trésorerie

L’accroissement du nombre d’avions non livrés, stationnés à l’extérieur des usines en raison de problèmes liés à des fournisseurs, entraîne une pression sur la génération de cash-flow (flux de trésorerie) de l’avionneur européen depuis début 2016, rapporte Reuters de sources industrielles et d’analystes.

Le constructeur aéronautique serait par ailleurs sur le point de signer un accord pour la vente de 37 appareils A321 à la compagnie américaine Delta Air Lines. Le cours de Bourse gagne 0,14%, à 57,46 euros.

Eiffage : les revenus de sa filiale APRR progressent au premier trimestre

La filiale APRR du groupe de BTP a enregistré un chiffre d’affaires hors construction de 540,7 millions d’euros au premier trimestre 2016, en progression de 6,8%. Le concessionnaire autoroutier a bénéficié d’une augmentation de 6,5% du trafic sur la période. Le titre Eiffage prend 0,22%, à 67,36 euros.