Agipi et Axa « contestent les fondements » de l’action de groupe


L’association d’épargnants Agipi et son assureur Axa confirment dans un communiqué avoir pris « connaissance » de l’action de groupe initiée ce mardi 28 octobre 2014 par l’association CLCV. Les deux partenaires, chargés respectivement de la commercialisation et de la gestion du contrat d’assurance vie Cler incriminé, « en contestent fermement les fondements ».

Agipi et son assureur Axa affirment être « particulièrement confiants, conscients d’avoir toujours respecté non seulement la loi, mais également leurs engagements vis-à-vis de leurs adhérents ».

L’association indique défendre depuis sa création en 1976 « l’intérêt de ses adhérents » et leur permettre de « bénéficier de clauses négociées spécialement pour eux auprès de l’assureur », pratique qui a fait l’objet de nombreux prix décernés par la presse financière. L’Agipi indique avoir mis le contrat Cler « en conformité avec la réglementation européenne et française » résultant d’une réforme entrée en vigueur en 1995, « visant à la suppression du taux de 4,5 % garanti ».

Ces évolutions sont intervenues « dans le strict respect de la règlementation et en toute transparence », l’Agipi ajoutant avoir appliqué « les mêmes conditions » à « l’ensemble des assurés du contrat » d’assurance vie Cler.