Airbus subit des turbulences à la Bourse de Paris


La Bourse de Paris se maintient dans le vert, tirée par les valeurs financières et celles liées aux matières premières. Le CAC 40 prend 0,11%, à 4.415,46 points. L'action Airbus recule alors qu'une enquête a été ouverte pour des soupçons de fraude et de corruption au Royaume-Uni.

La Bourse de Paris reste dans le vert

La valeur du 8 août 2016 : Airbus

Le Royaume-Uni a ouvert une enquête à l’encontre de l’avionneur européen portant sur des soupçons de fraude et de corruption. Le constructeur aéronautique a indiqué qu’il coopérait avec le Serious Fraud Office (SFO), l’organe chargé de la lutte contre les délits et crimes économiques outre-Manche. Des irrégularités auraient été constatées concernant des consultants tiers dans le domaine de l’aviation civile.

Airbus aurait omis de mentionner le recours à certains de ces « consultants » étrangers et le rôle de ces derniers, dans le cadre de demandes de financement à l’agence britannique de crédit à l’exportation, précise Le Monde. Le titre lâche 1,29%, à 50,34 euros.

Vinci rachète la concession d’une voie express à Lima

La société de BTP et de concessions a signé un contrat pour l’acquisition de Lamsac, concessionnaire de la voie express Línea Amarilla à Lima, la capitale du Pérou, et de PEX, exploitant du système associé de recouvrement des péages. Le montant de la transaction, qui doit être finalisée au cours du deuxième trimestre 2016, s’élève à 5,5 milliards de nuevo sol, soit environ 1,5 milliard d’euros. La concession de la maintenance et de l’exploitation de cette voie de 25 kms est prévue jusqu’en novembre 2049. Le titre s’adjuge 0,34%, à 67,27 euros.

EDF : les syndicats contestent la décision prise pour Hinkley Point

Les trois syndicats de l’énergéticien considèrent que la décision du conseil d’administration d’autoriser la construction de deux réacteurs nucléaires de type EPR sur le site d’Hinkley Point, au sud du Royaume-Uni, n’est pas légitime, rapporte Reuters. Des administrateurs ignoraient selon eux la réclamation du gouvernement britannique d’un nouveau délai pour se prononcer sur ce projet. Le cours de l’action grimpe de 1,80%, à 11,90 euros.

Accor : la fréquentation des hôtels impactée par les attentats

« Le nombre de nuitées internationales a baissé en moyenne de 10% les six premiers mois de l’année » en France, a déclaré Matthias Fekl dans une interview réalisée par le Journal du Dimanche. « Pour le mois de juillet, la tendance se confirme, […] même s’il est trop tôt pour tirer un bilan », a précisé le secrétaire d’Etat chargé de la Promotion du tourisme.

Paris, la région Ile-de-France et les hôtels haut de gamme sont particulièrement touchés, tandis que la province bénéficie d’une « progression de 2% » au premier semestre. La valeur de l’opérateur hôtelier recule de 0,32%, à 35,61 euros.

Aéroports de Paris entre en négociations exclusives avec Cuba

En association avec une filiale de Bouygues Construction et l’opérateur turc TAV Airport, l’exploitant des aéroports d’Orly et de Roissy est entré en discussions exclusives avec les autorités cubaines concernant le projet d’extension de l’aéroport international José Marti de La Havane. Le cours de Bourse gagne 0,50%, à 93,82 euros.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG