Alcatel en tête du CAC 40, Saint-Gobain déçoit


La Bourse de Paris s'inscrit en baisse ce jeudi 29 octobre 2015, freinée par des résultats d'entreprises globalement peu enthousiasmants. Le ralentissement de la croissance américaine au troisième trimestre et la perspective d'un relèvement des taux de la Réserve fédérale (Fed) en décembre affectent également le CAC 40. L'indice est en léger repli, de 0,10%, à 4.885,82 points.  

La Bourse de Paris termine dans le rouge après des publications d'entreprises décevantes

 

La valeur du 29 octobre 2015 : Alcatel-Lucent

L’équipementier télécom voit ses revenus augmenter de 7% au troisième trimestre 2015, à périmètre constant. Ils reculent en revanche de 5% à taux de change constants, à 3,43 milliards d’euros. Le résultat d’exploitation de la société s’est amélioré et atteint 212 millions d’euros, contre 170 millions au troisième trimestre 2014. Alcatel-Lucent doit cette progression de ses marges principalement aux économies réalisées dans le cadre de son plan de redressement « Shift ».

Le groupe se montre par ailleurs confiant quant à la concrétisation de son rapprochement avec le finlandais Nokia. « Comme annoncé par Nokia la semaine dernière, les dernières approbations réglementaires majeures ont été obtenues, permettant ainsi à la transaction de se poursuivre », souligne l’entreprise dans un communiqué. Le titre survole le CAC 40 avec un bond de 10,27%, à 3,64 euros.

Airbus : commande de 15,5 milliards d’euros de la Chine

Pékin a signé une commande auprès du constructeur aéronautique, portant sur l’acquisition de 30 A330 et 100 A320. Ce contrat représente un prix catalogue de 15,5 milliards d’euros. Il a été signé à l’occasion du premier jour de la visite officielle de la chancelière allemande, Angela Merkel, en Chine.

Les dirigeants du pays ont en fait confirmé les engagements d’achats de fin juin 2015 pour les 30 A330. Et ils ont signé en plus pour 100 appareils A320, dont la valeur au prix catalogue atteint 9,7 milliards de dollars, soit environ 8,86 milliards d’euros. Airbus souhaite rattraper son retard sur le marché chinois, largement dominé par son concurrent américain Boeing. La valeur de l’avionneur européen s’adjuge 1,79%, à 60,69 euros, et prend la troisième place du CAC 40.

Saint-Gobain revoit ses objectifs à la baisse

Le fournisseur de matériaux de construction a enregistré un chiffre d’affaires de 29,83 milliards d’euros sur les neuf premiers mois de l’année, en croissance organique de seulement 0,4%. Les revenus ont notamment diminué de 4,4% en France et de 2% en Amérique du Nord. « Les Etats-Unis sont freinés par la chute des ventes dans l’industrie du pétrole et du gaz », explique Saint-Gobain dans un communiqué.

La direction a en conséquence revu ses objectifs annuels à la baisse. Elle espère à présent « au moins le maintien de son résultat d’exploitation à structure et taux de change comparables », contre l’annonce d’une nouvelle amélioration fin juillet. La société a également réduit de 100 millions d’euros son programme d’investissements industriels, à 1,4 milliard d’euros. La titre chute de 4,89%, à 37,50 euros, et termine dernier du CAC 40.

Sanofi en difficulté sur les ventes de sa division diabète

Le laboratoire pharmaceutique a averti que les ventes de sa division diabète baisseraient jusqu’en 2018. Elles ont diminué de 6,6% au troisième trimestre 2015, à taux de change constants. Elles ressortent également en repli de 4,6% sur les neuf premiers mois de l’exercice, à 5,68 milliards d’euros.

De janvier à septembre, le chiffre d’affaires du groupe parvient néanmoins à progresser de 3,6%, toujours à taux de change constants, grâce notamment au bond de 30% des ventes de sa filiale Genzyme, spécialisée dans les maladies rares. Les revenus de Sanofi s’élèvent ainsi à 27,78 milliards d’euros. Le titre cède 2,48%, à 90,99 euros.

TF1 : diminution des recettes publicitaires

La chaîne de télévision a fait état d’un repli de ses recettes publicitaires au troisième trimestre 2015. Elles reculent ainsi de 4,9%, à 307,5 millions d’euros et impactent le chiffre d’affaires global de la société, qui s’affiche en baisse de 4,1%, à 419,3 euros. Le résultat opérationnel diminue également de 28,9%, à 6,4 millions d’euros. Le bénéfice net part du groupe chute quant à lui de 81,3%, à 3,9 millions d’euros.

Dans un communiqué, TF1 estime que le marché net de la publicité télévisuelle pourrait être stable au quatrième trimestre 2015, « dans un contexte économique caractérisé par l’absence de signaux clairs de reprise ». L’entreprise a par ailleurs annoncé la nomination de Gilles Pélisson comme nouveau PDG, en remplacement de Nonce Paolini. Le cours de Bourse plonge de 7,11%, à 12,09 euros, et finit lanterne rouge de l’indice SBF 120.