Assurance vie : 15% des détenteurs envisagent d’effectuer un rachat important en 2012


L'immense majorité (85%) des Français possesseurs d'un contrat d'assurance vie ne prévoit pas de procéder à des retraits importants dans les prochains mois, selon l'enquête 2012 du Cercle des Epargnants sur les Français, l'épargne et la retraite.

assurance-vie-brochures

L’étude, réalisée par l’institut CSA, révèle que ce sont les détenteurs les plus âgés, de 65 ans et plus, dont le penchant pour les rachats est le plus affirmé (19%), en vue d’effectuer une dépense importante ou pour faire face aux dépenses courantes. Suivent les 50-64 ans (16%) qui s’inscrivent davantage dans la perspective de puiser dans leur assurance vie pour financer un investissement immobilier (7%) ou une dépense importante (9%).

Pour le Cercle des Epargnants, il n’y a « pas de rachats massifs en perspective ». « Il n’y a pas de divorce profond, pas de volonté des Français de retirer tout leur argent de leur contrat d’assurance vie », abonde Philippe Crevel, économiste et secrétaire général du Cercle des Epargnants.

Pas de rachats massifs au profit du Livret A ou des CSL

Ce qui n’exclut pas une poursuite de la hausse des prestations versées par les compagnies d’assurance vie, observée par la FFSA (Fédération française des sociétés d’assurances) depuis septembre 2010. Jérôme Jaffré, directeur du Centre d’etudes et de connaissances sur l’opinion publique (Cecop) qui a conçu l’enquête, a d’ailleurs relevé que l’enquête « ne porte pas sur les montants. Si les 15% de détenteurs qui envisagent des rachats importants disposent d’encours très élevés, la décollecte peut devenir importante ».

Les principaux motifs de rachats sont l’achat d’un bien immobilier, le financement d’une dépense importante et faire face aux dépenses courantes (5% chacun). Ces résultats entrent en contradiction avec les motivations relevées par les assureurs (cf lien ci-dessous). Seuls 2% veulent le faire afin de placer leur épargne sur un autre produit d’épargne financière, comme le Livret A, les Comptes sur livret (CSL) ou les comptes à terme (CAT).

En savoir plus
>> Les rachats partiels principalement destinés aux dépenses de consomation selon les assureurs