Assurance vie : 3 questions à Vincent Cudkowicz, co-fondateur et directeur général du courtier www.bienprevoir.fr


Interview exclusive. « Notre offre combine pédagogie sur les produits financiers et sélection de bons plans ».

Vincent Cudkowicz Bienprevoir.fr est un courtier en ligne que vous avez lancé en 2008 avec votre associé Jonathan Lévy avec une approche qui diffère des autres acteurs de l’épargne présents sur Internet. En quoi consiste votre démarche ?

Nous avons constaté qu’il n’existait pas, dans le domaine des placements, d’acteur alliant vocation pédagogique et proposition de bons plans à l’instar de ce que l’on trouve dans le domaine des voyages. Notre approche a donc consisté à adresser le cœur du marché, les épargnants non autonomes, un peu perdus, en montant une offre renouvelée de sorte que nous proposions ce qui se fait de mieux à l’instant T.

Nous faisons donc le tour du marché et challengeons les fournisseurs et les compagnies d’assurance vie pour proposer les produits les plus performants. C’est ainsi que nous avons sélectionné un fonds euros « vitaminé », EuroPatrimoine, qui a servi un rendement de 6% en 2009 grâce à une poche de diversification.

De façon concrète, comment se présente le service que propose Bienprevoir.fr ?

S’agissant de la pédagogie, nous veillons à être le plus compréhensible possible pour le plus grand nombre en utilisant un vocabulaire accessible, dans la mesure du possible, car l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) joue son rôle de surveillance et les contraintes légales nuisent parfois à la bonne compréhension des produits et de leurs mécanismes. De plus, nos conseillers sont disponibles en chat, en visio, par email ou par téléphone. Nous avons également ouvert des bureaux à Paris, Lyon, Marseille et en Bretagne pour offirir la possibilité de prendre des rendez-vous ou de se rencontrer en face à face.

S’agissant des produits, nous pensions, chez Bienprevoir.fr, que l’intérêt de l’assurance vie réside plus dans les supports que l’on y incorpore que le contrat en tant que tel. Nous nous sommes donc démarqués des contrats d’assurance vie sur Internet, dont la logique est souvent centrée sur le fonds en euros, en proposant des offres limitées dans le temps : obligations en direct, produits structurés, produits à coupons indexés sur des grandes valeurs connues des investisseurs. Les supports que nous proposons sont éligibles à la plupart des contrats d’assurance vie que nous avons sélectionnés (contrats Panthea et Private de Nortia, contrats d’April Patrimoine, d’APREP Diffusion et Apicil). Nous renouvelons l’offre toutes les 4 semaines, avec des supports souvent exclusifs et dont les enveloppes sont limitées entre 0,5 et 3 millions d’euros.

Qui sont les épargnants clients de Bienprevoir.fr ?

Nous avons 850 clients particuliers, avec une collecte qui a atteint 33 millions d’euros en 2009 dont 80% en assurance vie. 60% sont des hommes et 40% des femmes, qui sont surreprésentées par rapport au marché du fait de notre dimension pédagogique. Nos clients sont âgés entre 50 et 60 ans, avec une forte capacité d’épargne : le panier moyen en première souscription est de 40.000 euros. 30% de nos épargnants vont re-souscrire dans l’année. Nous comptons 70% d’épargnants occasionnels et 30% d’épargnants actifs qui représentent 70% de la collecte.