Assurance vie : baisse du taux 2014 en trompe l’œil


Le rendement moyen des fonds et contrats d'assurance vie a baissé de 0,30 point entre 2013 et 2014 pour tomber à 2,50%, son plus bas historique. Mais corrigée de l'inflation, la rémunération de l'assurance vie en euros atteint 2%, son plus haut niveau depuis 2009.  

Assurance-vie : taux 2014 de 2,50% avant CSG-CRDS

Sans surprise, les taux de rendement des contrats et fonds en euros ont de nouveau chuté en 2014. La rémunération servie aux épargnants a atteint 2,50% avant prélèvements sociaux (15,5%) et fiscalité, contre 2,80% en 2013 a annoncé la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA) jeudi 29 janvier 2015, à l’occasion du bilan 2014 de l’assurance en France. Cette performance est identique à celle du Plan épargne logement (PEL), autre placement à capital garanti, dont la rémunération va cependant baisser à 2% pour les plans ouverts à partir du 1er février 2015.

Rendement net d’inflation meilleur en 2014 qu’en 2013

A ce niveau, les taux du produit-phare de l’assurance vie (plus de 80% des sommes placées) touche un plus bas niveau, jamais atteint jusque-là. Une situation essentiellement due à la diminution généralisée des taux dans la zone Euro illustrée par la glissade ininterrompue du taux de l’OAT 10 ans, indicateur de référence de la dette de l’Etat français, tombé à 0,80% fin 2014 contre 2,40% un an plus tôt. Dans le même temps, la Bourse, moteur de performance des fonds en euros durant les années de hausse des marchés financiers, n’a pas pu compenser le phénomène, avec un CAC 40 en retrait de 0,54% l’an passé, après deux années consécutives de bond à deux chiffres (+15,23 % en 2012 et +17,99% en 2013). Last but not least, les compagnies d’assurance ont mis des provisions de côté pour faire face à la poursuite prévisible de l’érosion des résultats des fonds en euros. > Lire l’article Assurance vie Afer : taux 2014 de 3,20% et une première mise en réserves

Moins rémunéré qu’en 2013 au premier coup d’œil, le détenteur d’un contrat d’assurance vie n’est en fait pas perdant. La baisse des taux est en trompe l’œil : corrigée de la hausse du coût de la vie, proche de zéro en 2014 (0,5% selon l’Insee), l’assurance vie en euros a rapporté 2% d’intérêts nets d’inflation contre 1,90% en 2013. Ce rendement réel est identique à la moyenne des 10 années écoulées (2% sur la période 2004-2013) et même le plus haut atteint depuis 2009, année durant laquelle il culminait à 3,5% en raison d’une inflation également très basse et de rendements des actifs financiers alors plus élevés.

Performance des fonds en UC de 4,7% en 2014

La FFSA a également annoncé la performance moyenne des fonds en unités de compte (UC), où la prise de risques est assumée par l’épargnant. En 2014, ces fonds ont rapporté 4,7% en moyenne, après 8,2% en 2013 et 11% en 2012. Soit un peu plus que la moyenne de long terme (3,7% sur la période 1994-2013).

A lire sur le même thème
Historique de performance des fonds euros depuis l’an 2000