Assurance vie BPE : détail des nouveautés contenues dans le contrat Myrialis Vie


Pour ses 10 ans, le contrat multisupports Myrialis Vie de la Banque Privée Européenne (BPE) a pris un sérieux coup de jeune.

> Seuil d’accès abaissé
Un nouvel adhérent au contrat Myrialis Vie doit réaliser, lors de son adhésion, un premier versement de
500 euros minimum. Ce montant était de 1500 euros minimum auparavant.

> Frais sur versements réduits
Les frais à l’entrée et sur versements ont diminué, passant de 3,90% à 2,90 % lors de l’adhésion et lors de chaque versement, pour les adhérent ayant 26 ans ou plus.

> Frais de gestion réduits et dégressifs
Les frais annuels de gestion étaient fixes, à 0,96% tant sur le fonds en euros que sur les unités de compte (Sicav et FCP). Ils sont désormais dégressifs en fonction de l’encours constaté sur le contrat au 31 décembre de chaque année, afin de récompenser la fidélité des clients :
– Moins de 100.000 euros d’épargne sur le contrat : 0,86% sur le fonds en euros et 0,96% sur les unités de compte
– A partir de 100.000 euros de capital : 0,76% sur le fonds en euros et 0,86% sur les unités de compte

Pour 2010, cette diminution de frais est rétroactive au 1er janvier pour la part investie sur le support en euros et prend effet au 1er septembre, sur la base des avoir détenus au 31 août, pour les unités de compte.

> Conditions préférentielles pour les moins de 26 ans
Les jeunes épargnants, âgés de moins de 26 ans, bénéficient de frais réduits : les frais sont de 1,45 % pour les adhérents ayant moins de 26 ans lors de l’adhésion (frais à l’entrée) et lors du versement des primes (frais sur versements).

Le seuil d’accès au contrat est réduit à 150 euros alors que le premier versement de l’adhérent ayant souscrit après cet âge est de 500 euros minimum. Il en va de même pour les versements suivants avec des montants minimum qui sont également de 150 euros pour les personnes âgées de moins de 26 ans et 500 euros pour les autres. Pour les épargnants ayant opté pour des programmés, les sommes minimales à versées sont limitées à 50 euros par mois, 150 euros par trimestre, 300 euros par semestre ou 500 euros / an pour les adhérents âgés de moins de
26 ans. Pour les autres, il faut prévoir un minimum de 100 euros / mois, 300 euros / trimestre, 500 euros / semestre ou 1000 euros / an.

S’agissant des arbitrages, l’adhérent peut demander à tout moment la modification de la répartition de son épargne pour un montant minimum de 500 euros. Ce montant est de 100 euros minimum pour les adhérents ayant moins de 26 ans.

Enfin, les seuils de rachats sont également abaissés pour les jeunes : montant au moins égal à 100 euros pour les moins de 26 ans en cas de rachat partiel, contre au moins 500euros pour les plus âgés.
Le montant minimum de chaque rachat partiel programmé net est de 100 euros quelle que soit la périodicité pour les adhérents ayant moins de 26 ans lors de l’adhésion (plus de 26 ans : 100 € en périodicité mensuelle, 300 € en trimestrielle, 500 € en semestrielle ou 1000 € en annuelle).

En savoir plus
>> Lire notre article sur le renouvellement de l’offre assurance vie de la BPE