Assurance vie : collecte de 10,7 milliards d’euros en 2013 selon la FFSA


Les épargnants ont déposé près de 11 milliards d'euros sur leurs contrats d'assurance vie en 2013. Selon les statistiques de la FFSA dévoilées jeudi 30 janvier 2014, les cotisations ont dépassé les rachats de 10,7 milliards d'euros, après une décollecte de 6,3 milliards d'euros en 2012.

La collecte est largement positive pour l'assurance vie

 

L’assurance vie a repris des couleurs en 2013. Selon la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA), qui tient sa conférence de presse annuelle jeudi 30 janvier 2014, les Français ont de nouveau déposé plus sur leurs contrats qu’ils n’ont retiré. La collecte nette atteint ainsi 10,7 milliards d’euros en 2013, profitant de cotisations (versements) en hausse de 6% à 119,6 milliards d’euros et de prestations et rachats en baisse de 9% sur une année à 109 milliards d’euros. Le cru 2013 aurait même pu être meilleur : le mois de décembre a constitué la pire collecte de l’année, en négatif de 1,6 milliard d’euros.

La collecte est positive pour les fonds en euros (+4% à 103 milliards d’euros) mais surtout pour les unités de compte (+21,4% à 17 milliards d’euros), signe que les épargnants ont cherché à profiter de la remontée des marchés financiers en 2013, exercice au cours duquel le CAC 40 a grimpé de 18%.

Cette performance signe en quelque sorte un retour à la normale pour l’assurance vie. Celle-ci avait connu en 2012 la première décollecte de son histoire, les prestations dépassant les versements de 6,3 milliards d’euros. A cette époque, le placement préféré des Français avait notamment pâti d’une collecte record sur les Livrets A et LDD, de près de 50 milliards d’euros, suite au relèvement de leurs plafonds respectifs. A l’inverse, avec un taux au plus bas en 2013, à 1,25%, ces livrets n’ont attiré que 19 milliards d’euros. De quoi laisser de la place à l’assurance vie.

 

Sur l’actualité de l’assurance vie
Taux : assurance vie, rendement 2013 des contrats et fonds en euros
Assurance vie : diversifier votre contrat face à la baisse des taux