Assurance vie : faut-il anticiper la réforme fiscale de 2011 ?


Le courtier en ligne Bienprévoir.fr recommande de transférer les montants dépassant les plafonds du Livret A et du LDD sur l'assurance vie.

Reculer pour mieux sauter ? Le Sénat, par l’entremise du rapporteur général de la commission des finances Philippe Marini, a renoncé à modifier la fiscalité de l’assurance-vie et des livrets d’épargne réglementée (Livret A, Livret Bleu, LDD, LEP et Livret Jeune) dans le cadre du projet de budget de l’Etat pour 2011. Mais ces sujets pourraient resurgir lors de la réforme de la fiscalité du patrimoine voulue par Nicolas Sarkozy, qui sera présentée au printemps 2011.

Rétroactivité au 1er janvier 2011 ?

« Rien n’exclut en effet que la réforme fiscale de l’épargne du printemps prochain ne concerne pas les placements cités à compter du 1er janvier 2011 », remarque le courtier en ligne Bienprevoir.fr.

Dans cette optique, ce dernier prodigue aux épargnants 2 conseils à suivre avant le 31 décembre 2010 :
– Prendre date en procédant à l’ouverture de contrats d’assurance vie « version 2010 pour l’ensemble des membres d’une même famille, quitte à placer le minimum exigé »
– Rapatrier vers l’assurance vie les avoirs placés sur les livrets d’épargne réglementée qui dépassent les plafonds de 15 300 euros pour le livret A et de 6 000 euros pour le LDD (ancien Codevi).

En savoir plus
>> La réforme fiscale de l’assurance vie envisagée par Philippe Marini
>> La taxation des intérêts du Livret A et du LDD proposée au Sénat
>> Philippe Marini retire son amendement sur les aménagements fiscaux de l’assurance vie