Assurance vie : février 2012 met fin à 6 mois de décollecte grâce à une diminution des rachats


L'embellie se confirme pour l'assurance vie. Après un mois de janvier 2012 marqué par un ralentissement de la décollecte, le mois de février s'est distingué par des versements enfin supérieurs aux prestations versées (rachats partiels ou totaux, décès de l'assuré), pour la première fois depuis juillet 2011.

assurance, vie, 2012, rachat

Les cotisations d’épargne en assurance vie collectées par les compagnies et mutuelles d’assurances ont atteint 10,2 milliards d’euros en février 2012, en diminution de 14% par rapport à février 2010 selon les estimations de la FFSA et du GEMA. Ce montant est également inférieur aux sommes récoltées le mois précédent (11,9 milliards en janvier 2012).

Chute d’un quart des prestations par rapport à janvier

Toutefois, le rythme des rachats ayant ralenti, les prestations versées sont retombées à 9,9 milliards d’euros, contre 13 milliards d’euros au mois de janvier 2012, soit 24% de moins en un mois. Un plus bas depuis août 2011 (8 milliards). Sur un an, les prestations versées augmentent encore de 21% (8,2 milliards d’euros en février 2011).

Cette diminution des prestations versées par les assureurs par rapport à janvier conduit le marché français de l’assurance vie à enregistrer une collecte nette de 0,3 milliard d’euros. Un solde légèrement positif pour la première fois depuis juillet 2011 (2,7 milliards).

Epargne sous gestion proche de 1400 milliards

L’association française de l’assurance (Afa) qui regroupe les syndicats professionnels des assureurs (la FFSA) et des mutuelles d’assurances (le Gema) n’a pas détaillé les évolutions entre fonds en euros et supports en unités de compte.

Au terme de ce mois mieux orienté, l’encours des contrats d’assurance vie et de capitalisation se redresse nettement. L’épargne gérée par les assureurs se monte à 1 377,9 milliards d’euros soit près de 9 milliards de plus qu’au mois précédent (1369 milliards d’euros).