Assurance vie Gaipare : taux de rendement 2014 de 3,40%


L'association Gaipare sert à ses adhérents un taux de rendement de 3,40% au titre de 2014 sur le fonds en euros, qui aurait même pu atteindre 3,61% si aucunes réserves n'avaient été constituées. Une performance qui surpasse depuis plusieurs années celle affichée par l'Afer.  

Gaipare assurance vie : baisse en trompe l'oeil du taux 2014

Gaipare meilleur que l’Afer ? A la lumière des taux de rendement 2014 servis à leurs adhérents respectifs, le match des associations d’épargnants tourne à l’avantage de la moins connue. Le taux 2014 servi sur le fonds en euros commun à l’ensemble de ses contrats – Livret Gaipare, Gaipare II, Gaipare Selection, Gaipare Select F et Gaipare Selectissimo – est ressorti à 3,40%, à peine moins qu’en 2013 (3,47%) contre respectivement 3,20% en 2014 et 3,36% en 2013 pour le fonds garanti en euros de l’Afer. Un écart qui témoigne de la supériorité des performances affichées par le fonds en euros de Gaipare depuis plusieurs années par rapport à celui de la célèbre Association française pour l’épargne et la retraite, de sept ans son ainée. A titre indicatif, le taux moyen 2014 se monte à 2,50%, selon la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA).

« Ne pas donner l’illusion de taux futurs en hausse »

« Nous avons réalisé ce taux en dotant de façon importante nos réserves puisque nous avons renforcé de 6,4 millions d’euros notre provision pour participation aux bénéfices », s’est félicité Jean-Paul Jacamon, président de Gaipare. Nous aurions pu servir un taux encore meilleur si nous n’avions pas renforcé les réserves ». Bien meilleur même : si Allianz, le gestionnaire du fonds, n’avait pas mis un euro de côté, le fonds Gaipare aurait rapporté 3,61% en 2014.

Mais alors pourquoi constituer autant de provisions ? « Nous ne voulions pas délivrer un message trompeur à nos adhérents, il n’aurait pas été raisonnable de distribuer cette richesse tout de suite, qui aurait pu donner l’illusion de taux futurs ascendants. Un OAT 10 ans (emprunt d’Etat de référence de la France, NDLR) à 0,8% laisse présager une poursuite de la tendance à la baisse des taux de rendement qu’il fallait montrer aux adhérents », explique Jean-Paul Jacamon.

Dans ce contexte, Allianz met l’accent sur des placements plus longs et l’octroi de crédit aux entreprises du secteur privé, des actifs plus rémunérateurs que les traditionnelles obligations d’Etat. Une politique de couverture pour protéger le portefeuille obligataire contre une remontée des taux d’intérêt a également été mise en place, pour un coût de l’ordre de 0,05 point de rendement par an.

Gestion profilée pour déléguer la diversification

Pour Jean-Paul Jacamon, ces taux bas justifient une diversification minimum des avoirs des épargnants en dehors du fonds en euros. « Je pense qu’il est sage de mettre un peu de supports en unités de compte dans son contrat. Nous proposons depuis mars 2014 une gestion profilée pour aider les adhérents à investir sur les unités de compte, sachant qu’il est difficile de choisir parmi les 82 fonds du contrat », expose le président de l’association.

En contrepartie d’un coût de gestion égal à 0,3% des sommes investies en unités de compte et une fois son profil de risque défini avec l’aide de son conseiller, l’épargnant se libère des contraintes de gestion (choix et poids des supports, suivi des marchés financiers, arbitrages, etc.) en choisissant l’une des quatre orientations de gestion comportant plus ou moins de fonds actions, administrée par Allianz.

En savoir plus sur l’assurance vie Gaipare
Fonds en euros Gaipare : historique du taux de rendement depuis 1984