Assurance vie : l’institut CSA dresse le portrait-type de l’épargnant en 2010 pour la FFSA et le Gema


47% des souscripteurs sont des femmes et toutes les catégories socioprofessionnelles sont représentées.

Homme de 35 à 64 ans, prévoyant, épargnant. Ce n’est pas l’extrait d’une petite annonce de rencontres publiée dans un journal local gratuit ou sur Meetic mais le portrait-type de l’épargnant dressé par l’institut CSA lors d’une enquête, menée en avril 2010 auprès de 4000 personnes pour la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA) et le Groupement des entreprises mutuelles d’assurances (Gema).

Ce sondage, destiné à mieux cerner le profil des détenteurs actifs d’assurance vie (ceux qui ont procédé à au moins un versement dans l’année), ainsi que les caractéristiques de leurs contrats, montre que les détenteurs de contrats d’assurance vie sont à une faible majorité des hommes (53%). 63% d’entre eux sont âgés de 35 à 64 ans, réparti à quasi-parité entre deux tranches d’âge : 33% pour les 35-49 ans, 30% pour les 50-64 ans.

Il ressort également que toutes les catégories socioprofessionnelles sont représentées parmi les détenteurs de contrats d’assurance vie, sans surpondération spécifique (16% d’employés, 12% d’ouvriers par exemple). Seuls se distinguent – logiquement – les retraités qui totalisent 28% du total des détenteurs.