Assurance vie : le lustre d’antan des fonds en euros n’est plus en 2011


Entre 3,30% et 3,50% en 2010. Les taux de rendement des fonds en euros des contrats d’assurance vie devraient ainsi perdre entre 0,30 et 0,50 point de performance par rapport à 2009. Symbole de cette chute : le taux du Fonds Garanti du contrat d’assurance vie de l’association d’épargnants Afer, passé de 4,12% en 2009 à 3,52% en 2010. Il faut se souvenir qu’il y a une dizaine d’année, l’Afer servait un taux de 6,14% (en 2010) et dans les années 1989-1993 des performances nettes de frais supérieures à 9%.

« Les taux réels nets d’inflation étaient de 6% ce qui constituait une opportunité historique pour un produit à capital garanti. Mais le fonds en euros n’est plus produit miracle du début des années 1990 », constate Gilles Ulrich, directeur général du Conservateur, groupe mutualiste qui commercialise la célèbre Tontine et une gamme de contrats d’assurance vie. Les taux réels déduction faite de l’inflation sont aujourd’hui inférieurs à 2%.

Une situation qui a amené Le Conservateur à arrêter courant 2010 de vendre son contrat monosupport AREP, investi intégralement sur du fonds en euros, en dépit de taux supérieurs à la moyenne du marché de 0,5 à 1 point chaque année (4% en 2010).

En savoir plus
>> Les raisons de la baisse des fonds euros
>> Historique des performances des fonds en euros depuis 2000