Assurance vie : le multisupports de la MACSF s'enrichit de deux SCPI

Partagez

Deux SCPI font leur apparition dans la gamme en unités de comptes (UC) du contrat d'assurance vie multisupports de la MACSF. L'assureur souhaite ainsi proposer à ses épargnants une nouvelle alternative pour placer leurs économies.

La MACSF cède aux sirènes de la SCPI

Les adhérents de la MACSF peuvent désormais investir dans l'immobilier via leur contrat d'assurance vie. Depuis le 14 mars 2016, la mutuelle des professionnels de la santé a enrichi son contrat RES Multisupport de deux sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) : il s'agit de Rivoli Avenir Patrimoine, majoritairement investi dans l'immobilier de bureaux parisiens, et de Primovie, dont le portefeuille est composé de bâtiments liés à la santé et à l'éducation, comme des cliniques, des crèches ou des EHPAD (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes).

Moins risqué que la Bourse

Les SCPI ne sont pas des placements à rendement garanti. L'immobilier étant néanmoins moins volatil que les placements boursiers, ces dernières offrent des performances solides. Un juste milieu entre sécurité et performance. « Notre objectif est bien, au travers de ces nouvelles UC, de permettre à des sociétaires qui détiennent des produits très sécurisés, comme le RES monosupport, de pouvoir basculer sur des produits immobiliers les plus sûrs possibles », explique dans un communiqué Nicolas Lepère, directeur des investissements immobiliers à la MACSF.

Introduire des SCPI dans la gamme en UC de son contrat d'assurance vie est une manière pour les assureurs de proposer de nouvelles solutions d'investissement à leurs épargnants. Les Français, encore très frileux à l'idée d'investir en Bourse sont au contraire très friands d'immobilier. « Le patrimoine du Français est constitué, en moyenne, pour deux tiers d'immobilier, en général la résidence principale, mais également des investissements dans l'immobilier locatif ou la résidence secondaire. La SCPI permet de compléter cette épargne immobilière ou de la débuter avec un investissement à géométrie variable », analyse Nicolas Lepère.

Alternative aux taux bas des fonds euros et à la volatilité de la Bourse, la SCPI dans le cadre d'un contrat d'assurance vie permet également de bénéficier d'une fiscalité bien plus clémente que celle d'un investissement immobilier classique.

A lire aussi :
Assurance vie : l'immobilier dans un contrat Carac via une assurance vie
MACSF : de 2,85% à 2,90% de rendement pour le fonds euros RES en 2015

 

Réseaux Sociaux