Assurance vie : les clients aisés (bien) mieux rémunérés que la moyenne


Les rendements des fonds en euros des contrats d’assurance vie baissent. Mais certains épargnants s’en sortent mieux que d’autres. C’est un des principaux constats du Baromètre de l’Epargne-vie individuelle présenté le 10 avril 2014 par le cabinet de conseil Facts & Figures.

En 2013, les contrats proposés à la clientèle patrimoniale, dont le patrimoine est supérieur à 440.000 euros, ont offert un rendement moyen de 2,97%, les taux des fonds euros proposés aux clients de la gestion privée, encore plus aisés, se sont fixés à 2,89%. La clientèle « standard », qui représente 24,75 millions de ménages, soit 90% des détenteurs d’un contrat d’assurance vie, a dû en revanche se contenter d’un taux moyen de 2,65%, soit 11 points en dessous de la moyenne du marché.

Sur la période étudiée (2007-2013), « les taux servis sur les contrats d’épargne-vie standard sont inférieurs de 10 centimes à ceux du marché. Les contrats patrimoniaux obtiennent 15 centimes de mieux et ceux relevant de la gestion privée 20 centimes de mieux », confirme Facts & Figures dans un communiqué.

Ces rendements bonifiés pour les meilleurs clients poussent ces derniers à verser massivement sur leurs contrats. Alors qu’un épargnant standard place 5.000 euros par an en moyenne sur son assurance vie pour un encours moyen de 60.000 euros, ces montants atteignent respectivement 14.000 euros (150.000 euros d’encours) pour la clientèle patrimoniale et 300.000 euros (3,2 million d’euros) pour la clientèle de gestion privée.

 

Sur les rendements des fonds euros
Rendement de 2,50 à 2,60% pour les fonds euros en 2014