Assurance vie : les petits épargnants épargnés par une nouvelle taxation


Le Premier ministre François Fillon exclut de toucher à l'imposition des contrats d’assurance vie sur lesquels des avoirs de faible montant sont détenus.

L’assurance vie de changera pas de régime fiscal. En tout cas pas les contrats dont l’épargne ainsi placée ne représente que quelques centaines ou milliers d’euros. C’est ce qu’a annoncé François Fillon dans le discours qu’il a tenu au cours du colloque « Patrimoine et fiscalité : enjeux et convergences européennes » organisé au ministère de l’économie et des finances à Paris-Bercy le jeudi 3 mars 2011.

« Il n’est pas question de toucher au Livret A, à l’assurance-vie du petit épargnant », a déclaré le Premier ministre.