Assurance vie : ralentissement confirmé en mai (FFSA)


Les placements sur des supports en unités de compte (UC) restent bien orientés malgré l'évolution erratique de la Bourse.

D’après les chiffres mensuels publiés par la FFSA, le ralentissement du marché de l’assurance vie constaté en avril 2010 s’est confirmé en mai. A la fin du mois dernier, la collecte augmentait 8%, à 64,3 milliards d’euros, alors que les cotisations collectées étaient en progression de 10% à la fin du mois d’avril et de 14% à fin mars.

Les épargnants continuent de se tourner très majoritairement vers les supports en euros avec 55,8 milliards d’euros placés depuis le début de l’année (+ 6% contre +8% fin avril), soit 87% de la collecte. La collecte sur les supports en unités de compte (UC) s’établit à 8,5 milliards d’euros (+27% contre +25% fin avril).

Impact de la crise grecque sur les fonds en euros ?

Par déduction, il semble que ce ralentissement est imputable aux supports en euros, dont l’image en matière de sécurité des rendements servis a due être écornée par la crise en Grèce et celle des finances publiques en Europe. Or à fin 2009, 34% des actifs des assureurs étaient investis dans des obligations d’états de l’OCDE contre 54% pour des actifs d’entreprises (obligations surtout, actions et immobilier plus marginalement).

Le montant des prestations versées depuis le début de l’année est en hausse de 1% , soit un montant de 36,7 milliards d’euros à fin mai. La collecte nette s’établit ainsi à 27,6 milliards d’euros en cumul sur 5 mois, dont 3,7 milliards sur le seul mois de mai.

L’encours des contrats d’assurance vie (provisions mathématiques et provisions pour participation aux bénéfices) progresse de 8% sur un an, à 1.285 milliards d’euros, un niveau stable par rapport à fin avril.