Assurance vie : UltimInfo, un nouveau service dédié à la gestion de la clause bénéficiaire et à la prévention de la déshérence


Lancé au printemps 2010, UltimInfo propose une prestation gratuite de gestion de la clause bénéficiaire et une payante, d'envoi automatique de faire-part après le décès du souscripteur pour le dénouement du contrat.

Ce service pourrait régler une fois pour toutes le problème des contrats d’assurance vie en déshérence. Passionné par la question de la clause bénéficiaire et soucieux de remédier à ce problème qui est l’objet de toute l’attention des pouvoirs publics depuis quelques années, Frédéric Monot a créé la société Transfacto qui a lancé en mars 2010 le site Internet UltimInfo.com.

UltimInfo cible d’abord l’identification du bénéficiaire, considérée comme l’une des 2 causes majeures de déshérence de contrats d’assurance vie. Pour cela, un service gratuit de gestion de la clause bénéficiaire, le Pack Basic, a été mis en place. Son fonctionnement est le suivant : le souscripteur d’un contrat d’assurance vie s’inscrit sur le site UltimInfo où il crée son espace personnel. Il y saisit les coordonnées complètes du ou des bénéficiaires de son contrat d’assurance vie et a ensuite la possibilité de les mettre à jour en temps réel. Le souscripteur peut ensuite imprimer sa clause bénéficiaire, ou son avenant lors d’une modification et l’envoyer à son assureur. Avantage du service : il est possible, à partir de la même application, de gérer la clause bénéficiaire de tous ses contrats d’assurance vie s’il en a souscrit plusieurs, en France et à l’étranger.

Un service payant qui élimine le risque de déshérence

Le second service, baptisé Pack Sérénité, est quant à lui payant. Moyennant 59 euros pour 1 an et 99 euros pour 2 ans, il permet désormais aux souscripteurs de contrats d’assurance vie ou de prévoyance de transmettre, automatiquement et après leur décès, un faire-part aux bénéficiaires du contrat et aux compagnies d’assurances en charge du contrat.

Pour constituer le faire-part UltimInfo, le souscripteur du contrat doit d’abord avoir adhéré au Pack Basic, puis choisir les informations relatives à ses clauses bénéficiaires devant être transmises et enfin une date future de transmission automatique de ce faire-part, à date qui doit être programmée sous 3 à 18 mois.

Un mois avant la date de transmission choisie, le souscripteur est invité par un système d’alerte e-mail et SMS à repousser cette date depuis son espace personnel sur le site UltimInfo. Dans ce cas où le souscripteur du contrat d’assurance vie est encore vivant, le faire-part n’est pas envoyé.

En revanche, en cas de décès, le souscripteur n’aura pas repoussé cette date de transmission et les faire-part UltimInfo sont expédiés par e-mail et/ou par courrier postal aux distributeurs de contrats ainsi qu’aux bénéficiaires. Ceux-ci pourront alors prétendre au versement du capital qui leur est dû puisque tout le monde est au courant du dénouement du contrat d’assurance vie par décès du souscripteur.

En savoir plus
>> Lire l’interview de Frédéric Monot, fondateur du site Internet UltimInfo.com
>> Schéma de fonctionnement du Pack Basic
>> Schéma de fonctionnement du Pack Sérénité