Assurance vie : un accès de faiblesse qui semble se confirmer en mai


L'assurance vie sur Internet fait en revanche toujours preuve de dynamisme, comme le démontrent les chiffres annoncés par Boursorama ou ACMN Vie.

« Nous avons constaté un ralentissement à partir d’avril qui semble se confirmer en mai d’après des chiffres provisoires ». Telle est l’observation effectuée par Bernard Le Bras, PDG d’ACMN Vie (société d’assurance vie du Groupe Crédit Mutuel Nord Europe) sur le marché de l’assurance vie, lors d’une conférence de presse. Rappelons à cet égard qu’à fin avril 2010, la collecte en assurance vie progressait de 10%, selon la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA), contre + 14% à la fin mars.

« Début 2010, l’espoir d’un retour des unités de compte (UC) renaissait. Les turbulences des marchés actions font que les UC classiques ne recueillent pas un grand succès, au contraire des paniers d’obligations qui fonctionnent plutôt bien », précise Bernard Le Bras.

L’assurance vie sur Internet ne connaît pas la crise

Un segment de marché semble toutefois être étranger à la morosité ambiante : celui de l’assurance vie sur Internet, avec une collecte chez ACMN Vie qui progresse de 80% à fin mai.

De son côté, Boursorama a annoncé une hausse de près de 30% (+29,6% exactement par rapport à fin mars 2009) de ses encours en assurance vie à 2,02 milliards d’euros à fin mars 2010. Par rapport à fin 2009, son encours progresse de 7%.

François Leneveu, président du directoire d’Altaprofits, l’un des courtiers en ligne qui distribue les contrats ACMN Vie (Abivie en l’occurrence) y voit un effet de la crise qui rend les souscripteurs plus attentifs au frais supportés par les contrats des grands réseaux traditionnels. Or la plupart des contrats diffusés sur Internet sont sans droits d’entrée.