Avec le taux du Livret A à 0,75%, les intérêts des épargnants ont plongé


Les intérêts annuels versés sur les Livrets A en fin d'année 2015 se sont limités à 2,23 milliards d'euros, en baisse de 24% sur un an. La rémunération des épargnants s'effondre d'année en année, rabotée par le recul continu du taux du Livret A.  

Toujours moins d’intérêts sur les Livrets A

Le Livret A rapporte de moins en moins. En 2015, les gains sur ce produit d’épargne défiscalisé sont tombés à 2,23 milliards d’euros, en recul de 24,15% par rapport à 2014. Surtout, la capitalisation annuelle des intérêts versés sur les livrets des épargnants a chuté de plus de 44% en deux ans, le gain reversé par les banques à leurs clients s’affichant à 4 milliards d’euros en 2013. Plus saisissant encore, la rémunération totale sur les Livrets A culminait à 5 milliards d’euros en 2012. Traduction concrète : en trois ans, les intérêts capitalisés sur l’ancien livret d’épargne préféré des Français ont été divisés par plus de deux !

Taux de 2,25% en 2012 vs 0,89% en 2015

Les raisons qui expliquent l’effondrement des gains reversés aux épargnants, le plus bas total depuis l’ouverture de la commercialisation du Livret A en 2009, se résument assez facilement. Alors qu’en 2012, la rémunération du Livret A ressortait encore à 2,25%, celle-ci s’est progressivement dégradée pour casser à deux reprises son record à la baisse. Le rendement net est ainsi passé à 1% le 1er août 2014 avant de reculer une nouvelle fois à 0,75% un an plus tard. Conséquence : le taux d’intérêt du Livret A, de 2,25% en moyenne en 2012, se limite à 0,90% sur l’année 2015. Cette rémunération représente donc seulement les deux cinquièmes de ce qu’elle était trois ans plus tôt.

Baisse du nombre de Livrets A

Autre facteur de la contraction des intérêts servis sur les Livret A, la diminution du nombre de livrets ouverts ces dernières années. De 63,3 millions en 2012, le total enregistré par la Banque de France a reculé à 63 millions en 2013 puis à 61,6 millions au 31 décembre 2014. Cette réduction, due en grande partie à la chasse à la multi-détention de Livrets A engagée ces dernières années, a donc également contribué à la diminution de la rémunération totale versée aux épargnants.

A savoir : Un particulier ne peut détenir qu’un seul et unique Livret A

Ainsi, en tablant sur un maintien du nombre de Livrets A détenus en France en 2015, les intérêts moyens servis sur chaque produit se limiteraient à 36,2 euros. En 2012, ils atteignaient 79 euros.

Pour aller plus loin sur le Livret A
Décollecte record en 2015