Biom'Up : succès de l'introduction en Bourse pour devenir un acteur clé de l'hémostase aux Etats-Unis

Partagez

Biom'Up a réussi à lever plus de 38 millions d'euros lors de son introduction en Bourse pour assurer le lancement commercial de son produit phare Hemoblast, une poudre hémostatique visant à réduire ou stopper l'écoulement du sang au cours des interventions chirurgicales. La société basée à Saint-Priest (Rhône) vise un lancement aux Etats-Unis d'ici fin 2018.

biom up bourse

 

L'introduction en Bourse de Biom'Up a été couronnée de succès. La négociation des titres sur le compartiment C d'Euronext Paris doit débuter le vendredi 13 octobre 2017.

Biom'Up, du collagène médical à l'hémostase

D'abord spécialiste du collagène médical, Biom'Up est une société basée à Saint-Priest près de Lyon qui concentre désormais son développement sur le marché de l'hémostase (arrêt des saignements en chirurgie), après l'arrivée d'Etienne Binant à la direction générale de l'entreprise en août 2014. Après s'être adjoint les services de spécialistes reconnus mondialement dans ce domaine, dont le docteur William Spotnitz, chirurgien cardiothoracique nommé directeur médical, le management vise 15% d'un marché dont la taille est estimée à 1,2 milliard de dollars.

Hemoblast, une innovation dans la prise en charge des saignements

Hemoblast est une poudre hémostatique dotée d'un soufflet applicateur dont la vocation est de diminuer ou de stopper l'écoulement du sang lors d'interventions chirurgicales, tant dans le domaine des chirurgies ouvertes (cardiaque, vasculaire abdominale, urologie, gynécologie, orthopédie, rachis, ORL, chirurgies de la tête et cou) que dans la chirurgie mini-invasive (techniques opératoires visant à diminuer la taille des incisions).

Prêt à l'emploi, Hemoblast est une alternative aux compresses et surtout aux produits existants qui sont soit plus chers, soit moins efficaces, soit plus longs à mettre en œuvre (entre 4 et 18 minutes de préparation), soit limités à certaines chirurgies selon Biom'Up. « Nous avons essayé de développer le meilleur produit au monde », revendique Etienne Binant.

L'emploi d'Hemoblast présenterait ainsi des avantages :
- pour les hôpitaux : diminution du temps opératoire alors qu'une minute d'intervention au bloc opératoire peut coûter jusqu'à 150 dollars et diminution de la durée de séjour des patients
- pour les chirurgiens : amélioration des performances chirurgicales des opérations complexes et des chirurgies mini-invasives
- pour les patients : réduction des complications chirurgicales, diminution du temps de convalescence ainsi que leur temps de convalescence.

Levée de fonds pour prendre place aux Etats-Unis

Commercialisé depuis mai 2017 en Europe (France, Allemagne, Suisse, Autriche), Hemoblast est en attente d'autorisation de mise sur le marché aux États-Unis par la FDA (autorité de santé américaine) mi-2018. En cas de feu vert, un lancement commercial est prévu avant fin 2018.

La levée de fonds de plus de 30 millions d'euros lancée à l'occasion de l'introduction en Bourse vise justement à financer le développement de la PME sur le marché nord-américain, qui pèse 46% des ventes mondiales dans le secteur contre un quart pour l'Europe. La moitié des capitaux levés sera consacrée au développement des forces commerciales outre-Atlantique. La société se donne 5 ans pour prendre 15% de parts de marché. Le solde vise notamment à couvrir les besoins de financement de la société à court terme ainsi que l'extension de la gamme d'Hemoblast vers de nouvelles applications comme la chirurgie du genou ou la chirurgie esthétique.

Selon les analystes de Bryan, Garnier & Co (banque d'affaires en charge de l'opération), la société devrait atteindre l'équilibre financier et ne plus consommer de trésorerie à partir de 2020 avec un chiffre d'affaires de 54 millions d'euros.

La société réussi son introduction en Bourse, la totalité de l'enveloppe de titres proposés ayant été souscrite. Le prix d'introduction a été fixé à 10,50 euros, au milieu de la fourchette indicative. Une première rallonge (clause d'extension) a été exercée en intégralité de sorte que la levée de fonds atteigne 38,1 millions d'euros (montant brut hors frais).  La capitalisation boursière de Biom'Up s'élèvera à environ 113 millions d'euros lors de l'entrée en Bourse. Une seconde rallonge (option de surallocation) correspondant à un nombre maximum de 544.736 actions nouvelles supplémentaires pourra être exercée jusqu'au 9 novembre.

IPO Biom'Up : prix et modalités de l'introduction en Bourse

La note d'opération a fait l'objet d'un visa de l'AMF (Autorité des marchés financiers) le 25 septembre 2017. Les modalités de l'IPO sont les suivantes :

Marché de cotation

Euronext Paris - Compartiment C

Dates

Date limite de souscription : 9 octobre 2017 à 20 heures pour le passage d'ordres sur Internet
Date de 1ère cotation  : 13 octobre 2017

Codes de l'action

Mnémonique : BUP
Code ISIN : FR0013284080

Prix / cours d'introduction
10,50 € par titre (fourchette indicative : entre 9,50 à 11,50 € par action)

Nature de l'opération
Augmentation de capital. Une tranche minimum de 10% est réservée aux particuliers dans le cadre de l'offre

Nombre de titres émis
3.157.895 actions nouvelles + 473.684 actions issues de l'exercice de la clause d'extension (avant exercice éventuel de l'option de surallocation).

Eligibilité des titres
PEA, PEA PME, compte-titres


 

Réseaux Sociaux