Bitcoin, la monnaie numérique qui vaut de l’or

Partagez

Apparu en 2009, le Bitcoin a vu son cours littéralement exploser en 2013 dépassant même le cours de l'or. Volatile et inquiétante d'un côté, ambitieuse et encourageante de l'autre, décryptage du surprenant succès de cette monnaie virtuelle.

 bitcoin-logo-placement

 

Le Bitcoin est une monnaie électronique décentralisée créée en 2009 par Satoshi Nakamoto, un mystérieux informaticien japonais. Certainement un pseudonyme du ou des fondateurs du Bitcoin puisqu'il n'existe aucune trace d'identité de cet homme avant 2008 et qu'il n'est jamais apparu en public. L'idée était à l'origine de concevoir une monnaie virtuelle ainsi qu'un moyen de paiement sécurisé entre particuliers. Le Bitcoin ne dépend pas d'une banque centrale : s'il a une valeur, c'est seulement parce qu'il est utile et que la création de cette monnaie virtuelle est limitée. Gagnant petit à petit de l'importance, le Bitcoin, standardisé et protégé par la fondation éponyme, se développe. L'engouement est tel que le cours du Bitcoin a atteint 1.250 dollars le vendredi 29 novembre 2013, dépassant ainsi l'once d'or. Ce alors qu'il valait moins de 1 dollar en 2009...

>> A voir, la time-line retraçant l'histoire du Bitcoin

Bitcoins, le principe

Pour utiliser cette monnaie, il faut au préalable se créer un porte-monnaie virtuel. Deux possibilités s’offrent à vous. Soit vous décidez de contrôler totalement votre argent, auquel cas vous pouvez installer un logiciel gratuit sur votre ordinateur. Vous serez alors seul responsable de la sécurité de votre porte-monnaie. Alternativement, vous pouvez faire confiance à un prestataire en ligne, qui se chargera alors d’assurer la sécurisation de votre argent virtuel.

Ensuite, vous pourrez effectuer des transactions avec d’autres utilisateurs. En effet, l’idée est bien de créer un moyen de réaliser des échanges entre utilisateurs sans passer par les systèmes financiers traditionnels qui sont soumis à la tutelle des banques centrales. Pour ce faire, votre logiciel vous fournit des clés privées qui serviront à signer les transactions de manière sécurisée et anonyme.

Comment acheter des Bitcoins ?

Pour intégrer cette communauté, il vous faut acquérir vos premiers Bitcoins (btc). Après avoir créé votre porte-monnaie, plusieurs options se présentent. La première, vous faire transférer des btc par quelqu'un qui en possède déjà. La plus facile : vous rendre sur une plateforme de change et laisser quelques centaines euros contre des btc. Parmi ces plateformes, voici une liste non-exhaustive de sites disponibles en langue française :
- Bitcoin.de
- Bitcoin-Central.net
- Localbitcoins.com

Attention, les plateformes sont pour la majorité totalement sécurisées mais des problèmes peuvent survenir. Le meilleur exemple est la faillite fin février 2014 de MtGox. La firme japonaise gérée par le français Mark Karpelès était alors la principale place d’échange en Bitcoins. Sa chute a provoqué la perte de quelque 600.000 btc appartenant à 127.000 clients


Il existe, outre ces deux solutions, une troisième possibilité pour acquérir des btc, appelée le « mining » ou minage. Il s’agit d’un procédé informatique, qui consiste à brancher un ordinateur surpuissant au réseau Bitcoin. Celui-ci résoudra des problèmes informatiques extrêmement complexes et permettra d’augmenter la sécurité des transactions. Pour ces services rendus à la communauté, les mineurs reçoivent en échange une petite quantité de btc. Le code source du système étant ouvert, tout le monde peut théoriquement prétendre devenir « miner » (prononcer mineur). Toutefois, le mining reste principalement le terrain de jeux des geeks et informaticiens (très) aguerris.


Comment gagner gratuitement des Bitcoins ?

Il existe une solution plus simple pour gagner des btc gratuitement. Avec les systèmes de PPV (PayPerView) ou PPC (PayPerClic), vous pouvez collecter des micro-btc. Il suffit de regarder des vidéos ou visiter des sites et l'annonceur vous rémunère donc avec des Bitcoins en très petites quantités. Cette manœuvre peut tout de même présenter un intérêt pour l'internaute, étant donné le cours actuel du btc et le fait que l'opération ne lui coûte rien (une recherche google permet de trouver les sites proposants ces services). Récemment, la chaîne Monoprix a annoncé vouloir mettre en place le paiement en btc. Aucune date n'a été avancée, le coup de communication est en revanche particulièrement réussi.


Où dépenser ses Bitcoins ?

Avec un développement aussi fulgurant, de plus en plus d'e-marchands autorisent les paiements en btc. Il existe des listes de sites marchands qui acceptent les Bitcoins. Si les possibilités restent limitées, de nombreux produits peuvent être achetés de la sorte comme par exemple du matériel informatique (computerz.fr), de l'or (coinabul.com), une tenue de yoga (yogiway.eu) ou plus surprenant encore une pizza (Pizza.fr). Le plus simple est de consulter la liste de sites qui acceptent les paiements en btc proposée par le site Bitcoin.fr. Même quelques magasins physiques s'y mettent.


Pourquoi de telles variations du cours ?

Le cours du Bitcoin est fixé, comme de nombreux produits financiers, par l'offre et de la demande. S'il y a un déséquilibre en faveur de cette dernière, les cours montent. Le 18 novembre 2013, les représentants de la Fed (banque centrale américaine) ont reconnu le potentiel de cette monnaie virtuelle. Ce type de transactions pourrait être « à long terme prometteur, en particulier si les innovations permettent de mettre en place des moyens de paiement plus rapides, efficaces et sûrs », expliquait ainsi Ben Bernanke, le patron de la Réserve fédérale américaine. Dès lors, le cours du Bitcoin s'est envolé.

En outre, les différentes annonces de la Chine à l'encontre de la devise électronique ont régulièrement fait vaciller sa valeur marchande. Sans aucun contrôle d'une Banque centrale, le Bitcoin est particulièrement exposé aux effets d'annonce.

Parallèlement avec un volume d'unité qui sera, à terme, limité à 21 millions de btc dans le monde (environ 11 millions aujourd'hui), et un nombre d'utilisateurs toujours plus grand, on comprend aisément pourquoi le cours du Bitcoin grimpe si rapidement.


Quels avantages à investir dans le Bitcoin ?

Avant de vous lancer tête baissée dans le btc, il convient d'analyser les avantages et inconvénients de cette monnaie virtuelle. Tout d'abord, et c'est un avantage indéniable, le Bitcoin est indépendant, il ne sera donc pas influencé par les politiques monétaires des banques centrales ou des taux d'intérêts de votre banque. Autre avantage, aucune condition de ressource n'est demandée pour intégrer le système Bitcoin, d'autant que toutes les transactions s'effectuent anonymement. Enfin, le système se révèle être une alternative intéressante aux porte-monnaie numériques réglementés (comme pay-pal) avec des frais de gestion et de transaction quasiment nuls


Quels risques ?

Mais le système n'est pas sans risque. Premier inconvénient, il est extrêmement volatile et exposé, plus encore que toute autre monnaie, au phénomène de crash. En témoigne les événements de l'exercice 2013. La valeur du Bitcoin à bondit de plus de 300%, passant de 284 euros à 870 euros entre le 9 novembre et 29 novembre 2013. Après cette folle envolée, la crypto-monnaie a connu des épisodes plus compliqués avec notamment la faillite de MtGox provoquant un mini-krach.


En l'absence de garantie du capital, votre pécule investi peut être réduit à néant comme avec une action en Bourse. En outre, en cas de fraude vous n'aurez personne vers qui vous retourner, aucun organe de supervision ne régissant son fonctionnement. Enfin, la sécurité reste relative puisque de plus en plus de pirates informatiques s'attaquent aux porte-monnaie virtuels des particuliers.

 

Réseaux Sociaux