Blue Solutions : succès de l’IPO de la filiale de Bolloré


Le cours de Blue Solutions a flambé de près de 30% une heure après son introduction en Bourse, dont le prix a été fixé en haut de fourchette. Plébiscitée par les petits porteurs, la filiale du groupe Bolloré vaut déjà plus de 500 millions d'euros.

Vincent Bolloré sonne la cloche de Nyse Euronext Paris

 

L’introduction en Bourse de Blue Solutions a été accueillie en fanfare par les investisseurs. Une heure après sa cotation, le cours du fabricant de batteries pour véhicules électriques grimpait de 28,6% à 18,64 euros, avant de se stabiliser autour de 18 euros. A 12h15, plus de 9 millions d’euros se sont échangés depuis l’ouverture de la séance à 9 heures. La valeur a été introduite ce 30 octobre 2013 sur NYSE Euronext Paris sur la base d’un prix de 14,50 euros par action, dans le haut de la fourchette indicative. L’offre au public, réservée aux actionnaires individuels, a été souscrite 15 fois, a souligné NYSE Euronext dans un communiqué diffusé le 30 octobre. Le montant total de l’opération estimé est de 41,8 millions d’euros.

 
La cotation porte sur seulement 10% du capital de Blue Solutions, ce qui valorisait la société à 418 millions d’euros avant les premières négociations des titres sur le marché. Grâce à la flambée du cours, la capitalisation boursière a déjà franchi le cap symbolique des 500 millions d’euros.

 

Pas d’augmentation de capital

Cette opération ne fait pas rentrer un centime dans les caisses de Blue Solutions, les titres proposés étant cédés par le groupe Bolloré qui finance sa filiale au travers d’une convention de trésorerie. Blue Solutions possède deux usines situées au Canada et à Ergué-Gabéric (Finistère). L’objectif est de faire passer la production de 1.035 batteries en 2013, à 3.000 batteries en 2014 et à près de 6.000 en 2017.

 

« Après 20 ans d’efforts, de recherche et de développement, les équipes de Blue Solutions, qui ont développé une expertise et un savoir‐faire uniques, sont aujourd’hui très fières de voir leur travail coté sur NYSE Euronext à Paris. Grâce à une technologie exclusive et ses nouvelles solutions de stockage d’électricité désormais reconnues dans le monde entier, Blue Solutions va contribuer à faciliter la transition énergétique et la lutte contre la pollution », a déclaré Vincent Bolloré, le PDG du groupe éponyme qui, pour l’occasion, a sonné le 30 octobre la cloche marquant l’ouverture du marché européen de NYSE Euronext.

Avant son introduction en bourse, les équipes de Blue Solutions avaient déclaré qu’en cas de succès, 1% du capital supplémentaire pourrait être mis sur le marché jusqu’au 27 novembre. « L’option de surallocation est à la main des banques mais oui, si le titre continue de se maintenir sur ces niveaux, l’option de surallocation devrait être exercée », déclare la direction de Blue Solutions contactée par toutsurmesfinances.com. Les actions de Blue Solutions, éligibles aux plans d’épargne en actions (PEA), se négocieront sous forme d’actions ordinaires à partir de la séance de Bourse du lundi 4 novembre 2013.

 

A lire aussi :

Numéricable : introduction en Bourse prévue le 7 novembre 2013