Bourse : Airbus compte supprimer 1.164 postes en Europe


La Bourse de Paris redémarre et le CAC 40 s'adjuge 0,91%, à 4.551,46 points. Les investisseurs sont rassurés, alors que la Banque centrale européenne (BCE) pourrait renforcer ses achats d'obligations italiennes en cas de victoire du non au référendum constitutionnel. Airbus a annoncé de son côté une réduction de ses effectifs.

La Bourse de Paris redémarre

La valeur du 29 novembre 2016 : Airbus

La direction de l’avionneur a annoncé la suppression de 1.164 postes en Europe, ainsi que la création de 230 autres, notamment pour accompagner la digitalisation du constructeur européen. Selon les syndicats, 640 emplois seront supprimés en France, rapporte Reuters. Ce plan de restructuration inclut également la fermeture du site de Suresnes, dans les Hauts-de-Seine, entraînant la destruction de 308 postes.

Au total, la réduction nette des effectifs doit toucher 934 emplois, sur les 136.000 salariés environ que compte le groupe. Le titre engrange 0,63%, à 60,43 euros.

Alstom : le plan de sauvetage de Belfort en bonne voie

Le gouvernement a assuré lundi que le plan pour le maintien des activités ferroviaires et industrielles du site historique de Belfort était en bonne voie, tant au niveau des investissements promis que des commandes de rames et locomotives par la SNCF. « Nous tenons nos engagements pour pérenniser le site de Belfort », a indiqué le secrétaire d’État à l’Industrie Christophe Sirugue.

L’équipementier ferroviaire a ainsi entériné l’investissement de 30 millions d’euros prévu pour développer et produire une nouvelle gamme de locomotives hybrides. La valeur cède néanmoins 1,51%, à 25,85 euros, après avoir été dégradée par le bureau d’études Exane BNP Paribas, de « neutre » à « sous-performance ».

Veolia : opérations financières opaques dans la branche Eau France

Alain Franchi, le patron de la branche Eau France, quittera le spécialiste des services aux collectivités le 31 décembre, selon une lettre envoyée aux salariés par le PDG Antoine Frérot, que l’AFP a pu consulter. Cette information tombe quelques jours après la mise à pied de deux cadres de cette branche, soupçonnés de conflit d’intérêts. Le titre Veolia lâche 0,40%, à 16,32 euros.

Carrefour introduirait en Bourse Carmila entre avril et juin 2017

Le distributeur aurait fixé entre avril et juin 2017 l’introduction en Bourse de sa filiale de galeries marchandes Carmila, dont il détient 42%, rapporte Les Echos. Le quotidien précise que des sources évoquent également le mois de septembre. Le groupe envisagerait de coter entre un quart et un tiers du capital de l’entreprise, dont la valeur globale est évaluée à 4,5 milliards d’euros. Le cours de l’action gagne 0,07%, à 22,20 euros.

LVMH aidé par une note de Berenberg

La valeur du numéro un mondial du luxe progresse de 2,80%, à 170,75 euros, à la faveur d’une note de Berenberg. Selon un analyste de la banque d’investissement allemande, la société devrait être soutenue « par l’amélioration séquentielle des résultats trimestriels », en dépit d’une valorisation déjà élevée. Il devrait en être de même pour le groupe Kering, dont le titre en hausse de 2,48% talonne l’action LVMH en tête du CAC 40.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG